Catégories
Fondamentaux Vision du Soi

Tous nous ne faisons qu’un – Plotin

« Tous nous ne faisons qu’un. Mais nous méconnaissons cette unité parce que nous regardons vers l’extérieur, au lieu de tourner nos regards vers le point où nous sommes attachés. Nous sommes comme des visages tournés vers l’extérieur mais qui à l’intérieur dépendraient d’un sommet unique. Si l’on pouvait se retourner spontanément, on verrait en soi-même, notre part divine et la totalité de l’univers. »

EnnéadesPlotin

Belle citation – dont l’exactitude n’a pas été pour l’instant vérifiée et qui n’est pas non plus référencée … – découverte en effectuant des recherches pour Pratique du zen vivant, « exposé » 13. Plotin a été plus largement évoqué dans Pratique du zen vivant, « exposé » 6. Les Ennéades sont un vaste & complexe continent, que Pierre Hadot peut sans aucun doute vous aider à arpenter.

La Vision du Soi selon Douglas Harding« une quête infinie de l’absolument simple »peut cependant vous aider à retourner – simplement – votre regard vers l’intérieur :

Elle peut vous aider à coïncider silencieusement avec votre Visage Originel, votre Réalité d’espace d’accueil illimité & inconditionnel, votre « autoportrait », grâce à quelques expériences – simples, concrètes, joyeuses.

Quelques remarques & questions à propos de cette citation :

  • Ce « point » vers lequel il nous est offert de tourner notre regard, y sommes-nous « attachés » … ? Ne serait-ce pas plutôt la seule clé d’accès à la véritable liberté ? « Le seul espoir » ?
  • Ne sommes-nous exclusivement que « des visages tournés vers l’extérieur » ? Une observation soigneuse de ce que nous voyons de nous-mêmes ne nous permettrait-elle pas de nous voir tels que nous sommes, « sans tête », espace d’accueil illimité & inconditionnel, UN avec l’univers et tous les êtres ? Combien de temps encore allons-nous négliger cette magnifique « entrée principale » qu’est la Vision du Soi ?
  • Dépendons-nous à l’intérieur « d’un sommet unique » ? Plus que d’une expérience de crête (« peak experience »), ce que décrit ici Plotin (dont je ne connais quasiment pas l’œuvre) ne relève-t-il pas plutôt d’une expérience (taoïste) de vallée, de « ravin du monde », de « terrain solide du Voir » ? D’une fondation ou base unique, nommée « Je Suis » dans le dessin ci-dessus (une possibilité parmi d’autres, toutes inadéquates) ? D’un « éveil ordinaire » en quelques sorte !
  • S’il est certes possible de « se retourner spontanément », il est beaucoup plus utile d’avoir l’audace de le faire consciemment … pour participer à un atelier de Vision du Soi par exemple ! Rassurez-vous, cette première « Vision » de soi-même en tant que « Youniverse » ne fera assurément pas l’effet d’un coup de baguette magique. Une « discipline assidue » sera ensuite nécessaire, et ô combien passionnante, pour se maintenir en état de retournement permanent. Vérifiez !

Cordialement

Par Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 65 ans, marié, deux fils, un petit-fils.
La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi.
Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins.
La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.