Catégories
1 - Pratique de la Vision du Soi Fondamentaux Vision du Soi

Love is my true identity – Thomas Merton

« To say that I am made in the image of God is to say that Love is the reason for my existence, for God is love. Love is my true identity. Selflessness is my true self. Love is my true character. Love is my name. »

« Dire que je suis fait à l’image de Dieu, c’est dire que l’Amour est le sens de mon existence, car Dieu est amour. L’amour est ma véritable identité. L’altruisme est mon véritable moi. L’amour est ma véritable nature. L’amour est mon nom. »

Thomas Merton

« Seeds of Contemplation », 1949

« Semences de contemplation », Éd. du Seuil, 1952

Thomas Merton, moine trappiste de l’abbaye de Gethsemani, ne peut pas faire autrement que de parler de « God & Dieu », surtout en 1949. Il est vrai que ce mot, associé désormais aussi à tant d’erreurs, de mensonges, d’abus, de massacres, … n’est pas des plus faciles à utiliser. S’il vous rebute vraiment trop, trouvez un équivalent ou passez-vous en.

Mais il serait vraiment dommage de ne pas considérer attentivement le reste de la proposition …

Quand je vois Ce Que « Je Suis » au Centre, quand « Je Suis » Ce Que « Je Suis » au Centre – ce que nous sommes tous – alors oui, « l‘amour est ma véritable identité ». Pas parce que je serais « plus » ceci ou « mieux » cela, non. Tout simplement parce que, comme la Vision du Soi selon Douglas Harding permet de le voir, je suis construit ainsi, comme espace d’accueil illimité & inconditionnel, notre « autoportrait » à tous. Ce qui constitue, je pense que vous en conviendrez, le meilleur fondement à l’amour qui soit. A agapè* [ἀγάπη], bien entendu.

Convient-il alors de traduire « Selflessness is my true self » par « L’altruisme est mon véritable moi » … ? Il serait nécessaire de se référer au contexte, mais néanmoins je ne pense pas. Personnellement je pencherais pour : « l’absence de moi est mon véritable Soi », ou quelque chose d’approchant. « L’altruisme » en découle alors comme une fonction naturelle, pas comme une obligation morale ou une imitation.

Essayez, vérifiez !

 

Cordialement

 

* – ne pas négliger les deux schémas insérés dans cet article, à gauche du texte. Il suffit de cliquer dessus pour les agrandir.

Par Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 62 ans, marié, deux fils.
La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi.
Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins.
La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.