Catégories
4 - Méditation

Le narcissisme – Jacques Vigne

« Le narcissisme (0), c’est un attachement¹ à soi-même sans compréhension² ; la méditation, c’est une compréhension de soi-même sans attachement. »

Jacques Vigne³

« Méditation et psychologie » (4)

Page 46

&

Cordialement

 

0 – Il a déjà été un peu question de Narcisse et de narcissisme dans le billet « Big data is watching you ». Mais le mythe est bien entendu inépuisable. Jacques Vigne l’exploite d’ailleurs à sa façon un peu plus loin dans son ouvrage ; il y aura donc vraisemblablement un complément à ce billet.

¹ – « Attachement » : au sens fort, en fait une incarcération dans une conception très étroite & limitée de « soi-même », les seules dimensions du corps et du mental – « Corps & Âme » dans la terminologie de Michel Fromaget. Toute personne confinée dans la zone périphérique « je suis humain » du dessin ci-dessous – carte maîtresse de la « Vision » – est susceptible de pâtir du narcissisme : un enfermement, voire un enfer :

² – « Compréhension ». D’une part être informé, savoir que la réduction étroitement matérialiste de la vie évoquée ci-dessus n’est qu’une invention très récente dans l’histoire humaine, que des millénaires de civilisation se sont appuyés sur une conception anthropologique ternaire de l’être humain : « Corps & Âme – Esprit ». Que, pour faire court, tout dualisme est une impasse.

La note n° 1 de cet ouvrage, insérée dans la première page de l’introduction, renvoie d’ailleurs à … « Michel Fromaget, « Corps Âme Esprit – Introduction à l’anthropologie ternaire », Question de n° 87, Albin Michel » !

Et d’autre part réaliser, c’est-à-dire faire l’expérience – simple, concrète, joyeuse – qu’essentiellement « Je Suis » espace d’accueil illimité & inconditionnel, « contenant », « capacité », … qui a pour nature & fonction de tout « comprendre » au sens d’inclure, y compris ce petit « soi-même » périphérique. L’attachement pathologique à ce « petit » ego se transformera peu à peu en compassion.

Prendre conscience de cet « autoportrait », de ce « Visage Originel », c’est le seul objectif de la Vision du Soi selon Douglas Harding et, bien entendu, celui de la méditation dans l’esprit du zen. Une méditation qui n’introduirait pas à cette « posture » là ne serait qu’une « imposture ».

Mais comme d’habitude, n’en croyez pas un traître mot, essayez, vérifiez !

³ – Jacques Vigne

4 – Voilà, c’est fait : Méditation et psychologie !

 

 

Par Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 65 ans, marié, deux fils, un petit-fils.
La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi.
Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins.
La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.