Sans ferveur enfantine … on ne peut connaître le bonheur – Jacques Brosse

« … Me reviennent en mémoire les paroles d’un de ces vieux cantiques que l’on nous faisait chanter dans la chapelle du collège. Ferveur y rimait avec bonheur :

Heureux le cœur fidèle

Où règne la ferveur.

Elle apporte avec elle

Tous les fruits du bonheur.

Cela était vrai, lorsque j’avais dix ans, cela l’est redevenu. Car, à travers l’expérience acquise, de moi-même et des autres, j’ai pu constater que sans cette ferveur enfantine, qui est l’élan même de la vie, on ne peut connaître le bonheur. »

« Le bonheur-du-jour »

Mercredi 29 août

Cordialement

 

Ce bonheur du jour ne nécessite pas vraiment de commentaire : réflexions, références, comparaisons, …, autant de risques de lourdeurs au plus loin de cette  » enfantine ferveur ».

&

Mais le mot « ferveur » – étonnamment placé entre « férule » et « fesse » dans mon vieux dictionnaire ! – mérite quelque intérêt. Il provient de la racine grecque « thermos » [θερμός] indiquant la chaleur, déformée dans le latin « fervor ». La langue française propose quelques rares occurrences de « fervide » au sens de « bouillonnant » et de « fervidité » pour désigner la « qualité de ce qui brûle, de ce qui est ardent ».

Pour ma part je préfère la seconde définition proposée : « Élan d’un cœur passionné et enthousiaste » à la première : « État d’âme passionné d’une personne qui éprouve ardeur et zèle religieux ». Il me semble que la ferveur relève plus d’une évidence spirituelle que d’un « état d’âme ». Familière aux enfants parce que précédant tous les conditionnements de l’adulte, elle nécessite de retrouver sa véritable nature d’espace d’accueil illimité & inconditionnel, de « contenant ultime », avant d’être à nouveau accessible à cet « adulte » accompli qu’est le sage.

Le processus s’avère un peu subtil : la Vision du Soi selon Douglas Harding peut vous permettre de retrouver la plénitude de cette ferveur enfantine, mais sans un minimum de cette dernière, il sera difficile d’apprécier & de valoriser la « Vision ».

&

Il me semble également nécessaire de rappeler ceci :

« En cette heure-là, les disciples s’approchèrent de Jésus et dirent : Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux ?

Et ayant appelé un petit enfant, il le plaça au milieu d’eux, et dit : En vérité, je vous dis que si vous ne vous convertissez et ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux. Quiconque donc se rendra humble comme ce petit enfant, celui-là est le plus grand dans le royaume des cieux. Et qui recevra un seul petit enfant comme celui-ci en mon nom, me reçoit. »

[Ἐν ἐκείνῃ τῇ ὥρᾳ προσῆλθον οἱ μαθηταὶ τῷ Ἰησοῦ, λέγοντες, Τίς ἄρα μείζων ἐστὶν ἐν τῇ βασιλείᾳ τῶν οὐρανῶν;

Καὶ προσκαλεσάμενος ὁ Ἰησοῦς παιδίον ἔστησεν αὐτὸ ἐν μέσῳ αὐτῶν,

καὶ εἶπεν, Ἀμὴν λέγω ὑμῖν, ἐὰν μὴ στραφῆτε καὶ γένησθε ὡς τὰ παιδία, οὐ μὴ εἰσέλθητε εἰς τὴν βασιλείαν τῶν οὐρανῶν.

Ὅστις οὖν ταπεινώσει ἑαυτὸν ὡς τὸ παιδίον τοῦτο, οὗτός ἐστιν ὁ μείζων ἐν τῇ βασιλείᾳ τῶν οὐρανῶν.

Καὶ ὃς ἐὰν δέξηται παιδίον τοιοῦτον ἓν ἐπὶ τῷ ὀνόματί μου, ἐμὲ δέχεται:]

Évangile de Matthieu 18, 1-5

NB : s’il m’arrive de citer les Évangiles, je n’ai pas la moindre indulgence pour des institutions & Églises qui, globalement, les rabâchent sans guère les comprendre, les respecter, les mettre en pratique …

Sans même parler des déviances extrêmes qui relèvent de Matthieu 1, 6 …

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 4 - Méditation and taguée , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.