Catégories
4 - Transformation personnelle & sociale Fondamentaux Transformation personnelle & sociale

Le chant du loup …

La rupture récente (15 septembre 2021) du « contrat du siècle », la promesse d’achat australienne de douze sous-marins français, me ramène vers ce billet esquissé après avoir vu « Le chant du loup » lors de sa sortie (février 2019), et laissé en jachère depuis. (0)

Dans ce film, F. D’Orsi, joué par Omar Sy, est d’abord commandant en second, puis commandant du sous-marin nucléaire d’attaque « Le Titane ».

Vers le milieu du film (0H50 environ), il affirme de manière péremptoire, certain de la légitimité de sa mission, aussi « droit dans ses bottes » qu’un officier supérieur peut l’être :

« 3000 ans de civilisation n’ont pas amené la paix à l’univers. Seule la dissuasion … « 

Puis il cite la devise attribuée aux SNLE (Sous-marins nucléaires lanceur d’engins), en breton et en français :

« Diwell didd-rouz maro pa denn »

« Invisible et silencieux, je porte la mort »

La suite du film montre que les choses sont loin d’être aussi simples. Qu’elles sont même infiniment plus complexes, au-delà de tout ce que vous pouvez imaginer … Est-ce « divulgâcher » ce film que dire qu’un semblant de « fin heureuse » n’interviendra qu’après :

  • la destruction du sous-marin d’attaque et de la totalité de son équipage (plus un membre : l’amiral commandant la Force océanique stratégique & moins un rescapé : le  premier-maître spécialiste de la guerre acoustique, figure centrale du film)
  • des morts et des dégâts importants sur le SNLE
  • et une escalade nucléaire Est – Ouest, sinon mondiale, évitée in extremis … ?

Comme démonstration d’une dissuasion nucléaire seul vecteur efficace de paix, on repassera !¹

Mais je me recentre sur le sujet de la civilisation et de la paix. Les deux mots & concepts & … réalités (?) devraient normalement être totalement imbriqués, en profonde symbiose organique et cultivés sans relâche par les hommes de bonne volonté : la civilisation cultivant la paix par tous les moyens et dans tous les domaines & la paix permettant d’accroître un niveau de civilisation de plus en plus propice à la paix, etc … Soit l’espoir d’un cercle vertueux conduisant à faire l’économie :

  • du fardeau insensé des dépenses militaires mondiales : environ 2000 milliards de dollars en 2020, toujours en augmentation continue, pandémie ou pas … ! Et bien entendu impossible à questionner, sinon remettre en question, dans la quasi totalité des pays et régimes politiques … Un sacré tabou ! A mettre en balance avec tous les besoins de base (eau potable, alimentation, santé, éducation, etc …) non encore satisfaits …
  • de l’épée de Damoclès des risques en tous genres (pollution, terrorisme, …) relatifs à ces armes nucléaires, y compris lors de leur fabrication, transport, « amélioration », démantèlement, etc … Et relatifs aussi à cette propulsion nucléaire, présentée comme si efficace et avantageuse dans le cadre de la guerre sous-marine.
  • de la faute morale – spirituelle … – consistant pour chaque nation à « éduquer » une bonne partie de chaque nouvelle génération au combat pour « défendre la patrie » et détruire ses ennemis.²

En réalité, ce développement continu d’un complexe militaro-industriel de plus en plus puissant constitue la preuve même qu’un véritable processus de civilisation n’a pas encore vraiment commencé. Vous connaissez peut-être le bon mot de Gandhi en réponse à un journaliste anglais qui, justement, lui demandait ce qu’il pensait de cette soi-disant « civilisation occidentale » :

« Ce serait bien » !³

Est-ce que j’exagère ? Écoutons ce que nous dit Rilke :

« Est-il possible qu’on ait eu des millénaires pour observer, réfléchir et écrire, et qu’on ait laissé passer ces millénaires comme une récréation pendant laquelle on mange sa tartine et une pomme ?

Oui, c’est possible. »

Écoutons aussi ce que nous dit Aldous Huxley :

  • « Pour ce gangster jouvenceau qui est parmi nous, la réaction naturelle à la bombe atomique n’est pas un désir de mettre fin à la guerre en se débarrassant de ses causes dans le nationalisme, la rivalité économique et la soif de puissance. C’est plutôt une impulsion de profiter au mieux de la puissance nouvelle fournie par la science, afin d’établir la domination du monde au profit de sa bande particulière. »

Scott Morrison (4), le Premier ministre australien, tout comme Boris Johnson, Joe Biden, Jean-Yves Le Drian, Florence Parly, Emmanuel Macron … pour ne parler que de ceux directement impliqués dans ce contrat particulier me semblent autant de « gangsters jouvenceaux », quels que soient leurs arguments pour étayer la façade si respectable qu’ils veulent nous présenter …

  • « Le règne de la violence ne prendra jamais fin tant que, primo, une majorité d’êtres humains ne partagera pas la même véritable philosophie de la vie ; tant que, secundo, cette Philosophie Éternelle ne sera pas reconnue comme le fondement commun à toutes les religions du monde ; tant que, tertio, les fidèles de toutes religions n’auront pas renoncé aux idolâtries datées que chaque foi particulière a superposé à l’en-deçà du temps de la Philosophie Éternelle ; tant que, quarto, n’aura pas eu lieu un rejet universel de toutes les pseudo-religions politiques, qui placent le bien suprême de l’homme dans l’avenir et, en conséquence, justifient et promeuvent toutes sortes d’injustices présentes comme moyens pour parvenir à cette fin. »

« Si vis pacem para bellum » représente une imposture majeure, un mensonge tragique. Aucune arme n’amènera jamais « la paix à l’univers », pas plus le SNLE que n’importe quelle autre. Ce qui serait en mesure de le faire, c’est justement ce travail spirituel de haute civilisation – difficile, permanent, à renouveler à chaque génération – pour « transformer totalement le sens de la grandeur » :

« La vraie grandeur est silencieuse, infiniment discrète, elle réside dans la conquête de l’intelligence et de la sagesse de l’amour, de la patience et de la générosité de l’amour. »

 Sylvie Germain

Les militaires, les politiques qui les commandent (manipulent, serait plus exact) et ceux qui les soutiennent, sont donc effectivement autant de « porteurs de mort ». Qu’importent qu’ils soient magnifiquement « propres » sur eux, biens rasés et bien habillés, « sains » de corps & âme, compétents, disciplinés, « dévoués » à la patrie … Jacques Prévert n’a pas la dent trop dure envers tous ces gens-là en écrivant :

« Si la guerre ne tuait que des professionnels, ce serait une bénédiction. »

Shalom, Salam, Paix … sur la terre aux hommes de bonne volonté. De nombreux autres pays, pour ne pas dire tous, continuent leur longue errance dans le désert de la violence, et il leur faudra sans doute bien plus que les « trente huit ans » évoquée ci-dessous pour « sortir d’Égypte ». « Parvenir en terre promise » n’est pas pour demain, ni pour la France, la patrie des droits de l’homme et de la Liberté et, « en même temps », troisième exportateur mondial d’armes, ni pour quasiment aucun autre pays …

Marie Balmary attire l’attention sur la signification symbolique de ces 38 années qui auraient été nécessaires pour « sortir d’Égypte » :

« … trente-huit ans, jusqu’à la disparition de tout le cycle des hommes de guerre, au sein du camp, comme IHVH & Adonaï le leur avait juré.

La main de IHVH & Adonaï était aussi contre eux, pour les exterminer au sein du camp, jusqu’à leur disparition.

Et c’est quand tous les hommes de guerre achèvent de mourir au sein du peuple,,

IHVH & Adonaï me parla pour dire :

« Toi, passe aujourd’hui la frontière de Moab, à ‘Ar, … »

« Paroles (Deutéronome) 2, 14-18 »

Dans la traduction d’André Chouraqui

Oui, en chacun de nous quelque chose d’« invisible et silencieux porte la mort », et il convient de travailler activement à désamorcer cette peur de l’autre. Aucune tâche éducative n’est plus importante & urgente. Aldous Huxley et d’autres en ont esquissé les grandes lignes. La Vision du Soi selon Douglas Harding peut en apporter les moyens. Vérifiez !

Cordialement

 

0 – Il va sans dire que je me réjouis personnellement de la rupture de ce contrat, comme de toutes celles qui concernent des ventes d’armes françaises. Nombreuses sont aujourd’hui celles qui servent en effet à surtout réprimer des oppositions … civiles.

« Ventes d’armes, une honte française ». Un extrait.

Et je ne m’inquiète pas trop pour Naval Group. « L’industriel doit construire encore cinq sous-marins Barracuda d’ici 2030, prépare la conception des quatre futurs sous-marins lanceurs d’engins (SNLE3G) et du futur porte-avions nucléaire français. Il construit également six sous-marins conventionnels pour l’Inde, quatre pour le Brésil et espère remporter de nouveaux contrats aux Pays-Bas et en Inde. » Et un nouveau contrat en ce 28 septembre 2021 avec la Grèce pour trois frégates …

¹ – Le film montre très bien que la « sacro-sainte » dissuasion repose sur le respect absolu des procédures, de communication notamment. Et que la glissade incontrôlable dans le toboggan de l’escalade nucléaire n’est évitée que par un ultime sursaut humain de désobéissance … Un lien de confiance et d’amitié plus fort que la mort, romancé dans ce film & assez peu plausible dans la réalité.

² – Éduquer à … obéir inconditionnellement, essentiellement. Alors que c’est l’inverse qui conviendrait : cf. « Désobéir » de Frédéric Gros – Albin Michel, 2017. Pas grand chose n’a vraiment changé depuis que Friedrich Nietzsche faisait cette constatation désabusée à propos des prussiens : « Ils ne sont qu’obéissance et longues jambes ».

³ – L’indépendance de l’Inde commence à s’éloigner dans le temps et les hommes ont généralement la mémoire courte et sélective, mais l’histoire demeure : celle de la colonisation & exploitation féroces de l’Inde par l’Angleterre et celle de trente années de lutte acharnée pour l’indépendance. Lutte loin d’être exclusivement non-violente …

Aujourd’hui la patrie de la non-violence (ahimsa) dispose d’un « arsenal nucléaire difficile à évaluer, car il n’existe aucune donnée publique. L’estimation généralement retenue [2015] est de 160 ogives opérationnelles. Des projections futures font état d’une augmentation importante en raison de sa capacité de production de matières fissiles, assez pour monter jusqu’à 135 à 180 ogives nucléaires. … L’Inde a loué des sous-marins nucléaires à la Russie et un sous-marin à propulsion nucléaire … nommé INS Arihant est opérationnel depuis 2014. Un second sous-marin de la série, qui pourrait aller jusqu’à trois, serait en cours de construction, et constituerait le fer de lance de cette triade nucléaire et qui permettra à New Delhi de faire jeu égal avec la Chine. … » (Données 2015 Irénées.net)

4 – Voilà semble-t-il un nouveau représentant du « pouvoir grotesque » … Impuissant devant les mégafeux qui ravagent régulièrement l’Australie, pieds et poings liés par le lobby du charbon qui lui interdit de lutter contre le dérèglement climatique, Scott Morrison n’est visiblement pas à la hauteur des enjeux … A moins qu’il n’ait lui aussi visionné « Le chant du loup »

&

Quelques liens utiles :

L’Observatoire des armements

Abolition des armes nucléaires

ICAN France : le relais national de la Campagne Internationale pour Abolir les Armes Nucléaires (ICAN).

Le Mouvement de la Paix

Silence on arme, campagne de Greenpeace

Par Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 62 ans, marié, deux fils.
La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi.
Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins.
La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.