Catégories
6 - Lectures essentielles

Balmary’s Digest !

C’est en lisant de manière continue « La Bible – 2000 ans de lectures » 1 que j’ai découvert l’extrait ci-dessous. Un élément de plus versé à ma collecte de documents relatifs à la recherche de Marie Balmary 2. Mais aussi un clin d’œil au « happy few » lecteur de volte-espace avec ce titre malicieux, surtout en ce qui concerne (ce que je considère comme) ses trois livres majeurs 3, ceux où le lecteur est entièrement embarqué dans l’aventure de sa recherche. Même si les résumés hypercondensés ci-dessous sont plus que corrects, il ne saurait y avoir de « reader’s digest » pour de tels ouvrages ! Il faut avoir l’audace de plonger dans … l’expérience Book ! Lisez-les … et lisez tout le reste. Parce que, « Avec marie Balmary, l’interprétation change radicalement. » Et sans tarder, parce que, malheureusement, « … l’inhumain se transmet de génération en génération ».

Cet extrait prend place dans la deuxième partie : « Grands âges et grands lieux », chapitre premier : « Les grands âges », dans le texte de Marie Romanens intitulé : « XXe siècle : foi et psychanalyse ». (NB : si j’agrandis plus ce pdf scanné, il devient illisible.

  1. Ce livre a été édité en 2003 chez Desclée de Brouwer et réédité en poche dans la collection Pluriel – Hachette Littératures. La reliure de ce dernier est particulièrement fragile … Je n’ai pas trouvé de lien vers une table des matières vous permettant de constater la richesse et l’équilibre de cet ouvrage. ↩︎
  2. Marie Balmary insère d’ailleurs dans ce volume un texte – court & percutant – au titre plus que prometteur : « Les traductions : résistance des écrits, insistance du désir ». Bien situé, dans la première partie : « Pluralité des lectures », chapitre premier : « Qu’est-ce que lire, traduire, interpréter ? » Je ne désespère pas de le retrouver intégralement ; à défaut, ce sera l’occasion d’un billet partiel. ↩︎
  3. 1986 : “Le Sacrifice interdit. Freud et la Bible”, Grasset et Le Livre de Poche Biblio Essais n° 4220 – 07/11/1995
    1993 : “La divine origine. Dieu n’a pas créé l’homme”, Grasset et Le Livre de Poche Biblio Essais n° 4271 – 11/11/1998
    1999 : « Abel ou la traversée de l’Eden », Grasset ↩︎

Cordialement

Par Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 65 ans, marié, deux fils, un petit-fils.
La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi.
Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins.
La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.