Les choses essentielles sont simples …

En effectuant une recherche dans les images relatives à Douglas Harding sur le wouèbe, je suis tombé sur une série intéressante (https://www.storemypic.com/). En voici quelques-unes, malheureusement non référencées :

« Les choses essentielles [fondamentales] sont simples.

Si ce n’est pas simple, cela ne peut être vrai.

Mais les choses simples sont difficiles. »

&

En complément de cette citation isolée, ajoutons que Douglas ne cessait de répéter que si Voir sa véritable nature est une expérience très simple, évidente, vivre consciemment & continuellement à partir de, et plus exactement en tant que cet espace d’accueil illimité et inconditionnel peut parfois s’avérer assez difficile.

&

 Cette citation peut être rapprochée de deux autres :

 

« N’importe quel idiot intelligent peut rendre des choses plus grandes, plus complexes et plus violentes.

Il faut un peu de génie – et beaucoup de courage – pour aller dans la direction inverse. »

E.F. Schumacher

 

Douglas Harding fait partie du club, excessivement restreint, des rares génies qui ont eu le courage de s’engager résolument dans la « direction inverse ». Son œuvre est tout le contraire d’une « grande » théorie : un ensemble d’expériences simples permettant à tout un chacun – à condition de les faire réellement – de retrouver sa véritable Grandeur.

  • et celle-ci :

« Ce qui est simple est faux, ce qui ne l’est pas est inutilisable. »

Paul Valéry

Qui a mon humble avis complète plus qu’elle ne contredit celle de Douglas. Ce dernier a également eu le génie et le courage de mettre au point des outils – les expériences évoquées ci-dessus – simples et terriblement efficaces, sans aucune échappatoire, pour Voir parfaitement notre vraie nature d’espace d’accueil. La Vision du Soi est aussi paradoxale que la plupart des voies spirituelles qu’elle prolonge et rend accessibles : ce n’est pas avec « plus de » … idées, lectures, concepts, informations, jugements, attentes, qualifications, bon karma … que ça marchera, mais avec « moins de » tout cela, en acceptant, humblement & intelligemment – d’être réduit à … ce « Rien » (« No-thing ») qui, une fois réalisé, explose instantanément aux dimensions de tout l’univers.

Mais, comme d’habitude, n’en croyez pas un traître mot ! Jongler avec des citations de Douglas ou d’autres mystiques plus ou moins célèbres, aussi pertinentes & percutantes soient-elles ne sert pas à grand chose. Venez plutôt vérifier dans un atelier de Vision du Soi que « Mon, ton, son, notre … autoportrait ! » correspond bien à la carte ci-dessus.

Et comme nous sommes à la veille de Noël, un petit rappel : la Vision du Soi pourrait bien constituer le dernier, mais inépuisable cadeau du Père Noël !

 

Cordialement

 

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.