Catégories
1 - Pratique de la Vision du Soi Fondamentaux Vision du Soi

Quand il n’y a plus rien … vous êtes le tout – Nisargadatta Maharaj

Encore un bel extrait de Nisargadatta Maharaj proposé par Jean Bouchart d’Orval (0) :

«Quand vous êtes ancré dans votre propre Soi, l’autre n’existe pas, vous êtes le tout. Si vous demeurez dans votre Soi, vous êtes semblable à l’espace et il n’y a plus de dualité. Vous êtes aussi vaste et aussi subtil que l’espace, et ça, c’est la libération. Aucun nom, aucune forme ne vous conditionnent. Si vous êtes semblable à l’espace, pourquoi aller quelque part ? L’espace qui est ici est aussi partout ailleurs. La spiritualité n’est pas un jeu d’enfant. Mes paroles vont tailler en pièces les doutes de quiconque les entend.¹

Avant tout, demeurez dans votre Soi et allez au-delà, et en le transcendant vous allez réaliser l’Ultime. Les mots qui viennent d’ici ne sont pas une connaissance empruntée, celle que l’on trouve dans les Écritures et autres livres ; c’est de l’expérience directe ou nirūpaṇa. Cependant la pratique habituelle des gens qui font une profession de la spiritualité est de tirer leur propos de livres de-ci de-là.²

Vous devez avoir une compréhension totale de ce que vous êtes, ou de ce que vous êtes quand il n’y a plus rien. Quand il n’y a plus rien, vous êtes toujours. Qu’est-ce que ce Vous ?

Tout est Un et quand tout est, vous êtes aussi ; cela se conçoit, mais quand rien n’est comment puis-je être, si ce n’est comme Absolu ?

Quand les qualités ne sont plus, il ne reste que l’être sans qualités, l’Absolu.³»

Nisargadatta Maharaj

19 juin 1981

«Conscience et Absolu»

Cordialement

0 – Comme je « récupère » et « exploite » régulièrement des citations proposées sur le compte facebook de Jean, vous trouverez peut-être que j’exagère …

Mais j’établis d’une part systématiquement un lien vers son site, incomparablement plus lumineux que sa page facebook. Facebook fait partie de la maladie du monde, pas de sa guérison. « Pourquoi attaquer facebook ? » Tout simplement parce que facebook s’attaque à notre liberté de conscience. Personne n’a pas besoin de cet outil pervers, dès sa conception et de plus en plus. Essayez, vérifiez !

Et le site de Jean est à son image : intelligent et généreux. Articles, traductions, vidéos …

Et d’autre part je m’efforce de commenter ces citations en lien direct avec la Vision du Soi selon Douglas Harding. Ce que raconte Nisargadatta Maharaj est très souvent absolument magnifique, magnifiquement absolu, en plus d’être vrai. La Vision du Soi permet – concrètement, simplement, joyeusement – d’en faire l’expérience de première main. Là encore, n’en croyez pas un traître mot, essayez, vérifiez !

¹ – Magnifique paragraphe. Description de ce qui peut être vécu dans un atelier de Vision du Soi, et qui correspond à la « carte » maîtresse de la Vision du Soi dressée par Douglas, notre « autoportrait » :

Mais je crains surtout qu’un mental conditionné ne trébuche sur l’affirmation « l’autre n’existe pas », et que s’ensuive une de ces polémiques tout à fait déraisonnables dont nous avons le goût et l’habitude. Alors que le sens est parfaitement clair: « aimer son prochain comme soi-même ».

Maître, quel est le grand commandement dans la loi ?

Διδάσκαλε, ποία ἐντολὴ μεγάλη ἐν τῷ νόμῳ;

Un second lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Δευτέρα δὲ ὁμοία αὐτῇ, Ἀγαπήσεις τὸν πλησίον σου ὡς σεαυτόν.

Matthieu 22, 36-39

Bien évidemment la condition sine qua non consiste à s’aimer soi-même …

² – Je ne fais pas « profession de la spiritualité ». Je me contente de vous inviter à faire « l’expérience directe » de votre véritable nature, de votre Visage Originel, de votre « autoportrait », avec les outils de la Vision du Soi si généreusement mis à la disposition de tous par Douglas Harding. Et également par la pratique de la « méditation dans l’esprit du zen ».

Si vous étiez ensuite pris d’une fièvre de lecture « de livres de-ci de-là », lisez donc pour vérifier « si les experts ont bien pigé le truc ». « Lire délivre » certes, mais à condition de lire ainsi.

³ – Non pas « L’homme sans qualités », mais l’Être en-deça de toutes caractéristiques. Il ne reste alors que « l’Absolu » … autre nom de l’Amour. La vraie grande Vie commence … festival de nouveauté et de « joie spacieuse ». Essayez, vérifiez !

 

 

 

Par Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 62 ans, marié, deux fils.
La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi.
Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins.
La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.