Témoignage d’Alain – Alain Bayod – Revue VST n°3/06-98

 

« La revue Vivre Sans Tête se voulant ouverte à tout partage sérieux, je voudrais citer ici une affirmation de Jean Klein :

Jean Klein

 

« Le vu renvoie à la vision »

(dans « Transmettre la Lumière » – 1993)

 

 

Cette phrase, lue maintes fois, était restée sibylline pour moi jusqu’à ce jour de la mi-juillet 95 où elle a pris une valeur tangible, un sens évident à l’occasion de la lecture pratique de l’expérience décrite à la page 83 du livre de Douglas Harding « Renaître à l’évidence »* :

« Actuellement, ce que vous regardez est : ce texte imprimé. Actuellement, d’où vous regardez est : Espace Vide accueillant ce texte imprimé. »

[…]

Un certain allègement ressenti physiquement associé à une exaltation légère et durable, résultèrent alors d’une certitude inexplicable de n’avoir pas à chercher plus loin.

[…]

Depuis lors, au sein d’une quotidienneté redevenue ordinaire, je ne puis me remémorer ou reprendre la lecture de telle ou telle parole de sagesse sans y déceler un sens concret et vérifiable, jusque-là seulement pressenti.

C’est, entre autres, le cas pour ce qui concerne Jean Klein cité plus haut et dont certains titres d’ouvrages m’ont toujours « parlé muettement » :

  • « Sois ce que tu es », qui peut s’entendre dans un sens psychologique des limites égotistes mais aussi et surtout sur le plan spirituel : être l’Être
  • « L’ultime réalité » (le But), dont il est souvent question lors des entretiens
  • « La joie sans objet » (autre titre choc)

En terminant, et afin de cerner ce témoignage sans l’épuiser ni lui donner plus d’ampleur qu’il n’en a, je préciserai qu’en tant que pratiquant de hatha yoga depuis 1970, devenu également adepte de l’enseignement d’Arnaud Desjardins (1972) puis son élève direct […], les exercices-expériences de Douglas ont été le catalyseur et sont, depuis lors, les valorisants permanents d’une expérience toujours possible (Oubli, quand tu nous tiens ! )

Ceci dit, afin d’exprimer gratitude envers tous ces (mes) maîtres de sagesse dont chaque adepte se doit de témoigner à son tour, selon ses capacités et limites propres. »

 

Cordialement

 

¹ – les trois recueils d’entretiens évoqués ci-dessus par Alain ont été réédités en 2009 par Almora, sous la forme d’un ouvrage unique intitulé « La joie sans objet ».

La collection est dirigée par José Le Roy, l’animateur du site Vision Sans Tête.

D’autres ouvrages de Jean Klein sont disponibles aux éditions du Relié et chez Les Deux Océans.

 

² – « Renaître à l’évidence« , Courrier du Livre 1995,  était une nouvelle version de « Vivre sans tête« , mais pas vraiment une belle réussite. Une réédition plus soignée est intervenue en 2009.

 

by-nc-sa

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.