SPP8 : La Science-1 découvre le Réel

« …

D’ailleurs, contrairement au sens commun, la Science-3 reconnaît être la science des phénomènes et non des noumènes, des apparences périphériques et non de la Réalité centrale, de l’aspect qu’ont les choses et non de ce qu’elles sont (0). C’est la science du relatif … C’est la science de ce qui semble être …

La Science-1, au contraire, est la science désenchantante de ce qui est, la science du Réel, de l’origine des apparences, de la Réalité derrière elles. Celui qui la pratique prend soin de ne choisir comme matériau – littéralement comme sujet – que ce avec quoi il peut coïncider, qu’il peut pénétrer et donc connaître intimement – et considère le reste comme sujet à caution. Aussi se prend-il lui-même très au sérieux, voyant qu’il est le seul spécimen accessible sur lequel il puisse étudier la réalité des choses. … Ici enfin tout est simple et clair, apparence et réalité ne font qu’un et ce qui paraît être est exactement ce qui est¹. »

Cordialement

 

0 – Comment notre époque « moderne » peut-elle idolâtrer à ce point une science-3 dont le champ est finalement aussi dramatiquement restreint ?

« La superstition scientifique apporte avec elle des illusions si ridicules et des conceptions si infantiles que, par comparaison, le superstition religieuse elle-même en sort ennoblie. »

Antonio Gramsci

Peut-être que dans un avenir pas trop lointain, si l’être (pas si) humain (que cela) survit à « La Grande Implosion » et accède à « une renaissance en 2050 », il sera possible de reprendre ce vaste chantier de la « Réalité centrale » qui fonde véritablement une civilisation digne de ce nom.

Les outils de la Vision du Soi selon Douglas Harding, permettront alors d’aller – simplement, concrètement, joyeusement – au bout des démarches de Kant, de Husserl, de tous les acteurs de la Philosophie Éternelle. Ils le permettent déjà à ceux qui ont l’audace de tenter l’aventure, à ceux qui veulent vraiment dé-couvrir leur véritable nature.

Rappel : la Première Personne compte toujours à partir de 0, moyen habile (upaya) de, notamment, transformer les groupes de quatre personnes en groupe de trois … Et également de réduire à néant le concept erroné d’« environnement ». Essayez, vérifiez … n’en croyez pas un traître mot !

¹ – A cet endroit du texte se trouve un renvoi vers les quatre citations ci-dessous :

« Aucune époque n’a connu autant de choses aussi diverses sur l’homme, que la nôtre, aucune époque n’a connu moins que la nôtre ce qu’il est. »

Heidegger²

…³

« Si je me connaissais aussi intimement que je le devrais, je connaîtrais parfaitement toutes les créatures. »

Eckhart

« Quand le Soi est vu, entendu, pensé (4), connu, tout est connu. »

Brihadaranyaka Upanishad

Précision importante : « Les citations des mystiques et maîtres … ne font pas partie de la démonstration présente et … ne sont certainement pas présentées comme faisant autorité. Elles sont seulement destinées à illustrer l’ancienneté et l’universalité de la SCIENCE – 1. Le SAVANT – 1 vérifie les écritures par l’expérience, et non l’expérience par les écritures.« 

Cette proposition a été développée par David Lang dans son texte : « Les experts ont-ils bien pigé le truc ? »

² – Je ne sais pas de quelle époque de la vie de Heidegger date cette citation. Mais n’est-il pas possible de lire en creux, dans le déséquilibre majeur qu’elle pointe, toute l’horreur du nazisme ?

Un livre de Michel Terestchenko qu’il me faut encore lire et relire avant de tenter d’en parler ici, « Un si fragile vernis d’humanité – Banalité du mal, banalité du bien », finit par poser cette conclusion aussi évidente que dérangeante : l’homme qui ignore sa véritable nature, son « Visage Originel », est aussi grand ouvert à la possibilité du mal que celui qui l’a dé-couvert et vit à partir de cette Source y est quasi-hermétiquement fermé …

Cette proposition étant considérable, n’en croyez pas un traître mot : lisez ce livre, essayez la Vision du Soi, questionnez, doutez, vérifiez. N’ayez foi qu’en votre scepticisme !

³ – La citation de Rûmî me semblant assez mal traduite, je préfère la laisser de coté pour l’instant.

4 – Sans doute encore un problème de traduction : je ne pense pas qu’il soit écrit « pensé » dans cette Upanishad … Il y aura bien quelqu’un pour vérifier !

NB : le dessin ne figure pas dans le texte original.

Rappel : « La Science de la Première Personne – Principes, Pratique et Potentiel »  – Éditions Dervy 1998

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.