Il est peut-être temps … – Bradley Cooper

Impossible d’échapper au bruit médiatique généré par « Une étoile est née » & « A star is born », même au fin fond d’une vallée alpine quasi désertique. Essayons donc d’en tirer le meilleur parti possible.

En commençant par écrire qu’effectivement, dans le monde de la spiritualité, de la connaissance de soi & du Soi, de l’éveil, de la libération, … (trouvez votre propre façon de nommer cette Réalité), une étoile est née : la Vision du Soi selon Douglas Harding.

Que vous (et le grand organisateur de forums redondants …!) vous en souciez comme de votre première paire de chaussettes ne change rien à l’affaire. Il y a désormais un avant et un après la « Vision ». Un avant et un après d’une très claire représentation de nous-même. Une percée définitive dans la possibilité de devenir & demeurer Ce que nous sommes … à condition de le vouloir vraiment et d’en avoir l’audace. Que cela vous plaise ou non, c’est ainsi. Mais … n’en croyez surtout pas un traître mot, essayez, vérifiez !

 

Maybe it’s time to let the old ways die
Il est peut-être temps de laisser mourir les vieilles habitudes

C’est plus que certain qu’il est grand temps ! Au lieu de continuer à prétendre chercher l’éveil en évitant soigneusement de le trouver, pourquoi ne pas essayer sérieusement & sincèrement, au moins une fois, la Vision du Soi selon Douglas Harding ?

It takes a lot to change a man, hell it takes a lot to try
Il en faut beaucoup pour changer un homme, oui, il en faut beaucoup pour essayer

Pour « essayer » d’accord : nous sommes tellement conditionnés à la « servitude volontaire », à vouloir « souffrir notre peine plutôt que de nous en consoler ». Mais pour « changer », non. Une seule des principales expériences de Vision du Soi suffit généralement à faire tomber le masque, à écarter les voiles. Comme l’a écrit Arnaud Desjardins, « nous aurons alors découvert ce qu’il y a d’essentiel à découvrir ». Et il ne restera plus qu’à intégrer l’expérience, à la transformer en exercice, à apprivoiser la joie de demeurer dans notre vraie nature … Ce ne sera peut-être ni facile ni rapide, mais … existe-t-il une autre voie ? Essayez, vérifiez !

Nobody knows what awaits for the dead
Personne ne sait ce qui nous attend après la mort

« La » mort, quelle mort ? La mort de l’illusion tenace nous réduisant à cette condition misérable d’être bi-dimensionnel, corps & âme, constitue la meilleure « bonne nouvelle » qui soit ! C’est l’éveil, la nouvelle naissance, la libération, … Trouvez le mot qui vous convient.

Mais comme disait si magnifiquement Yvan Amar :

« On veut bien être des deux fois nés, mais pas des trois fois morts … En quelque sorte, on veut bien être des deux fois quelque chose, mais pas des trois fois rien ! »

L’intérêt majeur de la Vision du Soi, c’est de représenter très clairement l’articulation (la « hiérarchie ») de ce qui, nécessairement, meurt en périphérie et de Ce qui, au Centre, demeure en-deçà du temps, et donc de la mort. Ces deux dimensions s’intègrent en fait de manière particulièrement harmonieuse … sauf si nous nous ingénions à faire tout notre possible pour les séparer. Sans même parler de la « solution » consistant à dénier toute réalité au Centre …

Some folks just believe in the things they’ve heard and the things they’ve read
Certains croient juste en ce qu’ils ont entendu et lus

Ces gens-là sont fichus, incurables … Mais si j’éprouve une immense compassion pour cette « chair à samsara » (l’équivalent de la chair à canon), j’avoue n’avoir qu’assez peu de tendresse pour ceux qui exploitent leur souffrance (notamment le grand organisateur de forums doté d’un sourire à cran d’arrêt dont vous ne vous méfierez jamais assez …). La grande leçon du Bouddha et de la plupart des éveillés consiste à ne se fier qu’en sa propre expérience de première main. Formule un peu redondante, j’en conviens, mais comme, généralement, « nous avons des oreilles pour entendre et n’entendons pas », il est souvent nécessaire d’insister un peu …

La Vision du Soi vous offre tout un panel d’expériences déjà largement testées … par d’autres ! A vous maintenant de savoir si vous voulez vraiment sortir du pétrin, à vous d’en avoir l’audace. Vous n’êtes plus obligé d’attendre … une chute de cheval sur la route de Damas, par exemple, avant de Voir ! La nouvelle habitude qu’il conviendrait de prendre c’est : « See [d’abord] and wait [ensuite]«  !

I’m glad I can’t go back to where I came from
Je suis heureux de ne pas pouvoir retourner de là où je viens
I’m glad those days are gone, gone for good
Je suis heureux que ces jours soient finis, finis pour de bon

Attention, ce n’est pas si simple : la pose du « clapet anti-retour » n’est jamais totalement garantie ! Le conditionnement à n’être qu’une toute petite « chose » perdue dans l’immensité est si ancien, si fort, qu’il va bien évidemment falloir un peu de persévérance pour s’installer à demeure dans notre vraie nature d’espace d’accueil inconditionnel & illimité. Nous n’avons certes jamais quitté le Centre, la Source, le Foyer, le Royaume, … autrement que par illusion, mais y revenir & y demeurer consciemment va nécessiter un peu d’attention … Beaucoup en fait, mais c’est ce qui rend ce jeu si intéressant.

But if I could take spirits from my past and bring ’em here
Mais si je pouvais prendre les esprits de mon passé et les amener ici
You know I would, you know I would
Tu sais que je le ferais, tu sais que je le ferais …

« Esprit » … Ce n’est plus un mot-valise, c’est un mot-conteneur ! Suis-je autorisé à dire ici que l’Esprit n’est pas une « chose » qu’il serait possible de « prendre » – exactement l’inverse en fait, le « Contenant ultime », et qu’il n’existe qu’au présent ? D’ailleurs cet Esprit, qui « souffle où il veut » et qu’il est impossible de contrôler (heureusement …) est sans doute le plus beau présent qui soit …

Nobody speaks to God these days
Personne ne parle à Dieu de nos jours

Si, plein de gens intelligents. « L’homme délicieux » qu’était Douglas Harding a ainsi consacré la majeure partie de sa vie à ce dialogue singulier. Il a même écrit un « Procès de l’Homme qui disait qu’il était Dieu ». Et il a invité bon nombre de ses amis à poursuivre ce dialogue … « anthropogène », pour reprendre le mot si juste de Marie Balmary. Si le mot « Dieu » vous gène aux entournures, trouvez-en un autre qui vous agrée. Si les multiples aspects, parfois déplaisants, du « Dieu » de la face sud vous déplaisent, essayez donc d’aborder « Dieu par la face nord » comme nous le propose Hervé Clerc dans son dernier livre.

I’d like to think He’s looking down and laughing at our ways
J’aime penser qu’Il nous regarde d’en haut et qu’Il rit de nos habitudes

Il pourrait se dire  : « La plupart de ces braves couillons n’ont toujours pas accepté de faire confiance au geste génial de ce bon vieux Douglas Harding … Quelle misère ! »

It takes a lot to change your plans, hell of train to change your mind
Il en faut beaucoup pour changer tes plans, un sacré enchaînement pour te faire changer d’avis

Non, juste un peu d’attention est nécessaire pour réaliser à quel point l’homme corps & âme est dans le pétrin. Lire un bon livre sur le bouddhisme peut aussi aider à voir que nous avons, tous, un sérieux problème ; « Les choses comme elles sont – Une initiation au bouddhisme ordinaire » d’Hervé Clerc est loin d’être le plus mauvais ! Et quelques expériences de Vision du Soi lors d’un atelier ne peuvent pas faire de mal non plus … Essayez, vérifiez !

Oh, maybe it’s time to let the old ways die
Oh, peut-être qu’il est temps de laisser mourir les vieilles habitudes

Il me semble même très urgent d’accélérer sérieusement le mouvement !

 

Cordialement

 

NB : Paroles & Traduction … assez approximatives, mais je suis pressé par le temps.

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

2 Responses to Il est peut-être temps … – Bradley Cooper

  1. Bruno Delorme dit :

    Cher Monsieur,
    Je découvre votre beau site très spirituel, ainsi que vos « désaccords » profonds avec A. Chevillat. Ayant moi-même eu maille à partir récemment avec Alain au sujet de nos engagement respectifs dans le Siddha-Yoga, il y a plus de trente ans, j’avais décidé de réunir des témoignages d’anciens adhérents, avec le mien, et de les commenter par une analyse critique. Mais, aucun de ces derniers n’ont accepté. Avec Alain, du fait de son caractère particulièrement autoritaire et sectaire, cela tourna très rapidement au conflit.
    Comme quoi, vous n’êtes pas le seul à avoir déclenché par vous-mêmes ou vos actes la colère injustifiée de celui que je considère comme un chef de secte.
    Si cela vous intéresse, je vous enverrai l’article que j’ai rédigé sur le Siddha-Yoga ainsi que la réflexion que m’ont inspiré nos échanges avec Alain. Bien cordialement
    Bruno Delorme

    • Bonjour Bruno,

      Merci de votre intérêt pour volte-espace. N’hésitez pas à le faire connaître.

      Après mûre réflexion j’ai décidé d’approuver les commentaires que vous avez bien voulu écrire sur volte-espace. J’ignore à peu près tout du siddha-yoga et je ne souhaite pas perdre mon temps à nourrir une quelconque animosité envers Alain Chevillat. Il m’a fait des promesses qu’il n’a pas tenues, je lui ai demandé des explications qu’il n’a pas fournies, j’ai rendu publics nos désaccords et la rupture de notre éphémère collaboration. Et ça s’arrête là.

      Je suis bien sûr désolé que tant de « braves gens » continuent de lui faire confiance, notamment quelques intervenants de qualité et des jeunes en souffrance, mais c’est en quelque sorte leur problème et plus le mien.
      Si vos perceptions & réflexions, qui ont l’intérêt de concerner une très longue période et qui corroborent assez largement les miennes, peuvent servir à éclairer des personnes en danger de se laisser séduire par le personnage et son mode de fonctionnement incorrect, ce serait une excellente chose.

      Cordialement

      Jean-Marc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.