Winston … et Douglas !

C’est avec intérêt que j’ai regardé récemment le documentaire « Winston Churchill, un géant dans le siècle ».

 

Cette émission m’a donné envie de transposer deux paroles de ce « maniaco-dépressif de génie » dans le contexte de volte & espace.

La première se situe en février 1941, au moment où il s’efforce de convaincre les États-Unis de s’engager dans la guerre :

« Donnez-nous les outils et nous achèverons le travail. »

La seconde prend place peu après la seconde bataille d’El-Alamein résumée par Winston Churchill dans les termes suivants :

« Ce n’est pas la fin, ni même le commencement de la fin. Mais c’est peut-être la fin du commencement ».

Le travail dont il parlait, « the job », c’était bien sûr vaincre l’Allemagne nazie, et les outils, « the tools », les armes et autres matériels nécessaires pour y parvenir.

Quelle est aujourd’hui notre tâche essentielle, « The Job » ? Celle que toutes les civilisations dignes de ce nom¹ ont placée en exergue de leurs préoccupations, de leurs recherches, de leurs arts, … C’est bien sûr celle de répondre à l’appel de « se connaître soi-même », quasi immuable en dépit de ses innombrables variantes socio-culturelles. « The Job » demeure depuis que l’homo sapiens sapiens² se dresse sur la planète, et de nombreuses méthodes ont été développées au cours des siècles pour tâcher d’y répondre.

[Gnothi seauton – Γνῶθι σεαυτόν signifie en grec ancien  : « Connais-toi toi-même ».]

L’une d’entre elles, aussi efficace que peu connue, mérite toute votre attention : la Vision du Soi selon Douglas Harding. Elle vous offre de nombreux outils, simples et concrets, astucieux et bien affûtés – des expériences d’attention à ce qui est – pour découvrir par vous-même ce que vous êtes pour vous même dans l’évidence de l’instant. Comme ce serait dommage de les laissez « rouiller » au fond de leur « caisse », venez plutôt les découvrir et les tester dans un atelier.

Vous découvrirez alors que ce n’est pas la fin de cette recherche ultime, ni même le commencement de la fin. Mais ce sera peut-être, pour ne pas dire certainement … la fin du commencement, la fin d’une période de balbutiement, de « désespoir tranquille » (Henry Thoreau) qui n’a sans doute que déjà trop duré.

Mais n’en croyez pas un traître mot, essayez, vérifiez. Comme Winston³, agissez avec la certitude que vous réussirez car il n’y a pas d’autre alternative à la défaite et à la mort.

 

Cordialement

 

¹ – Impossible de résister à la tentation de glisser ici, en aparté, ce bon mot de Gandhi, à qui un journaliste anglais avait demandé ce qu’il pensait de la civilisation occidentale ?

« Je pense que ce serait une excellente idée ! »

² – Edgar Morin préfère utiliser l’expression « homo sapiens demens » … et l’histoire comme l’actualité ne lui donnent pas vraiment tort.

³ – Les anglais et les français doivent beaucoup à cet homme politique hors du commun.

DouglasBarbeNB
Douglas E. Harding – © Dominica H.

J’ignore si j’aurais la chance de voir le jour où une grande part de l’humanité reconnaîtra sa dette, immense, envers un homme remarquable, incomparablement plus sage, pacifique et non moins déterminé à trouver un remède à la quasi-totalité des problèmes de notre temps que son compatriote, Douglas Harding

En tous cas je m’y emploie, car je suis convaincu que ses « outils », et plus globalement sa méthode, constituent une réelle percée dans cette quête spirituelle qui fonde l’humain, et dont l’aboutissement – être Cela, cet espace d’accueil inconditionnel et illimité – représente le fondement d’une vie individuelle joyeuse et comblée et d’une vie sociale harmonieuse.

Vous pouvez m’aider … en faisant connaître ce site, en participant à des ateliers, …

 

by-nc-sa

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.