Vrais bons livres à lire et à relire …

Dans l’article « La fraternité avant tout » j’ai utilisé l’expression « vrais bons livres à lire et à relire ». Et il est vrai que je fais régulièrement référence aux livres, à ceux de Douglas Harding bien sûr¹, mais également à bien d’autres². Je propose également un atelier Vision du Soi & Lectures essentielles, centré actuellement sur les Évangiles de Thomas et de Jean, et potentiellement ouvert à bien d’autres titres³.

Mais je viens de prendre conscience qu’en ces temps sombres où nous vivons, ces temps où le « progrès » fait rage, ces temps où la « religion de l’inculture » (4) s’étend insidieusement, l’accord sur ce qu’est un livre n’est peut-être pas des plus aisés à établir …

Heureusement le wouèbe va permettre de repartir, avec beaucoup de pédagogie, sur de bonnes bases grâce à cette vidéo déjà évoquée dans « Lire … délivre ! » :

Bienvenue dans l’expérience « Livre » !

 

 

Cordialement

 

¹ – Attention ! Dans quasiment tous ses livres, Douglas Harding invite expressément à faire les expériences qu’il décrit, à les réaliser pratiquement soi-même. Ne pas suivre ce judicieux conseil, c’est comme se contenter de lire le menu en espérant être régalé & rassasié, ou lire l’ordonnance en espérant être soigné & guéri …

² – Notamment ceux de Michel Fromaget, Marie Balmary, Yvan Amar, … Mais la liste est trop longue !

³ – J’ai déjà évoqué le « Livre de Jonas », le « Sin Sin Ming » [Shin Jin Mei] de Seng-Ts’an, les « Entretiens » de Houang-Po, « L’Éveil subit » de Houei-Hai, les « Yoga-Sutras », …

La clé de lecture de la Vision du Soi est efficace pour la plupart des textes spirituels. Elle permet de vérifier que « les experts ont bien pigé le truc » … !

4 – « Vous savez comme il est facile de ne jamais rencontrer la question de la religion quand on habite la capitale d’une démocratie laïque. On y trouve de vastes étendues de non-croyances, dont la plupart des journaux. Ils ne font que refléter l’état d’une population passée en trois générations de la croyance à l’incroyance, puis à l’inculture. Ce n’est plus vraiment, je crois, de l’athéisme – pour cela, il faudrait connaître au moins un peu ce que l’on refuse. »

« Le moine et la psychanalyste », Marie Balmary, Éditions Albin Michel 2005

C’est vrai qu’à cet égard il est peut-être préférable d’habiter en province … !

 

 

by-nc-sa

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 6 - Lectures essentielles and taguée , , , , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *