Voyage, Voyages – Revue Sources – Pour une vie reliée n° 30

Le n° 30 de la « Revue Sources – Pour une vie reliée » est disponible depuis déjà quelque temps. Il a pour thème :

Sources30« Voyage, Voyages »

Vous pouvez en consulter quelques extraits à cette adresse.

Une très belle livraison, même si, je l’avoue, le thème retenu m’inquiétait un peu de prime abord …

Je craignais de découvrir un exemple de plus de ces magazines qui n’hésitent pas à publier de longs et détaillés articles sur le dérèglement climatique et ses méfaits d’une part, tout en faisant une publicité éhontée pour des séjours exotiques (et de puissantes voitures) d’autre part.

« Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes« , aurait dit Bossuet.

Fort heureusement ce n’est pas le cas. Tous les articles promeuvent le seul voyage qui en vaut la peine, celui vers soi & le Soi, la « montée au fond du cœur »¹, et une large majorité indique que ce voyage là peut se faire par des moyens respectueux de l’état – fort dégradé –  de la planète², « by fair means » selon la rédaction de Carnets d’Aventures, le magazine du Voyage Nature. A pieds, à cheval, en vélo, skis de randonnée, raquettes, kayak de mer, …. ce ne sont pas les moyens « propres » qui manquent. Et ce sans aller à l’autre bout du monde en « compensant » hypocritement son empreinte carbone … !

N’oublions jamais que, en d’autre temps et lieux certes, Henry David Thoreau indiquait qu’une vie ne suffit pas à explorer les merveilles de l’univers dans un rayon de vingt kilomètres autour de chez soi … à condition d’avoir suffisamment de curiosité et d’imagination. Vingt kilomètres aller plus vingt kilomètres retour : cela fait déjà une belle journée de marche !

A condition aujourd’hui de résister aux sirènes de l’omniprésente publicité.

&

Ce voyage essentiel et nécessaire, pour soi & les autres, ce « court » voyage d’un mètre³ – de là-bas en périphérie à Ici au Centre, de ce que je parais être pour les autres à ce que Je Suis en vérité pour moi-même – peut bien entendu emprunter les moyens de la Vision du Soi selon Douglas Harding. Essayez, c’est la plus belle aventure « by fair means » que je connaisse !

&

Ce numéro propose notamment « Être ici c’est merveille », un bijou de texte du regretté Jean Biès.

« Don’t you feel ok here ? »

« Vous n’êtes pas bien ici ? »

Et pas mal de découvertes que je m’efforcerai de développer dans des articles ultérieurs.

Bonne lecture.

Et vous pouvez bien sûr toujours soutenir cette belle revue, source de sens et de beauté.

 

Cordialement

 

¹ – « La montée au fond du cœur » est le titre du journal intime du moine chrétien & sannyasi hindou le père Henri Le Saux. Éditions Œil, Paris 1986

Ce titre paradoxal exprime magnifiquement que l’éveil n’est pas une expérience de « crête »(« peak experience ») mais, comme les textes taoïstes le répètent à longueur de page, une expérience de « vallée », de fondement.

² – Cf. notamment l’article « A fond de train (Unstoppable) ».

³ – Si le voyage s’avère effectivement court et simple, sachez qu’il est à faire en permanence, que c’est le défi d’une vie, incomparablement supérieur à tous ces pitoyables défis, sportifs ou autres, qui prolifèrent pour le plus grand profit des « marchands ». Le problème est toujours grosso modo le même : chasser les marchands du temple de notre vie …

 

by-nc-sa

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils.
La lecture de « La philosophie éternelle » d’Aldous Huxley m’oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi.
Mon parcours intérieur emprunte d’abord la voie du yoga, puis celle de l’enseignement d’Arnaud Desjardins.
La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d’accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.

Cette entrée a été publiée dans 6 - Lectures essentielles and taguée , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *