Catégories
4 - Transformation personnelle & sociale Fondamentaux Transformation personnelle & sociale

Vœux 2016 bis – Relais des vœux de cgjung.net

L’article précédent vous exposait mes états d’âme concernant les « traditionnels » vœux de bonne année, mais il me semble utile et nécessaire de relayer ceux de Jean Pierre Robert, le responsable du Site d’information et de ressources jungiennes¹ : cgjung.net

Ces vœux exposent des éléments importants, urgents, inquiétants, … mais il me semble que ne pas les relayer ne constitue pas un choix envisageable …

« Chères amies, chers amis,

L’année 2015 marque un changement de direction brutal, très préoccupant. On ne compte plus le nombre de réfugiés qui frappent à nos portes. La guerre se répand sous la  forme de petits groupes isolés, organisés en réseaux, passés maîtres dans l’utilisation des nouveaux moyens de communication. La tentation est grande de dresser des clôtures, de refermer les frontières, de faire preuve de repli identitaire …

Une véritable épidémie psychique se répand à grande vitesse. Mais elle n’est pas reconnue en tant que telle, elle est occultée par tous les arguments mis en avant, principalement d’ordre économique et social, qui ne font que la masquer. La conscience de millions d’individus est totalement colonisée par des contenus très négatifs et régressifs. La spécialisation des tâches et l’expertise qu’elle réclame absorbent le peu de conscience disponible pour ceux qui à l’opposé sont moins touchés par « la folie du moment ».

Ce ne sont pas les mises en garde qui ont manqué dans le passé, à commencer par celles de Jung exprimées dans son ouvrage Aspects du monde contemporain².

Carl Jung
Carl Gustav Jung

Il nous paraît important, plus que jamais, de reconnaître ces forces à l’échelle individuelle et d’engager un véritable dialogue intérieur³, seul garant d’un accroissement de conscience. Pierre Willequet, dans son dernier livre Trahir, être trahi, y consacre un chapitre entier. Quant aux éditions La Fontaine de Pierre elles ont publié récemment un ouvrage consacré à l’Imagination active.

Réaliser un véritable travail intérieur, quelle que soit sa forme, nécessite de faire le vide autour de soi (4), de se réserver des plages de disponibilité. Ceci est encore plus difficile aujourd’hui où des dizaines d’objets ont pris place dans nos foyers, tous reliés entre eux, avec pour finalité de nous distraire …

Pour réaliser ce travail intérieur, nous avons la chance de pouvoir nous appuyer sur de multiples ressources, à commencer par les nombreux ouvrages, sans cesse renouvelés grâce au talent des auteurs et des éditeurs. Au fil des mois nous continuerons à les présenter : la liste est longue (5) !

Ce moment nous donne l’occasion de remercier toutes celles et tous ceux qui visitent notre site, public principalement francophone, avec dans l’ordre de fréquentation les pays suivants : France, Canada, Belgique, Suisse, Tunisie,  Maroc et Algérie.

Nous souhaitons à chacune et à chacun une bonne année 2016 ! Qu’elle vous permette de suivre votre évolution intérieure à partir de ses multiples sources. »

Jean Pierre Robert

Cordialement

¹ – Je ne suis pas un fin connaisseur de l’œuvre de Carl Gustav Jung, mais bon nombre de ses ouvrages m’ont intéressé. Quelques articles de volte-espace font référence à ces lectures :

² – Il n’y a pas d’erreur de ma part : le courriel de Jean Pierre Robert tout comme la lettre d’information du site renvoient bien à ce livre : « Aspects du drame contemporain ».

Jung n’a pas écrit d’ouvrage intitulé « Aspects du monde contemporain ». Si c’est un lapsus, il serait intéressant d’en interroger le sens.

Le théâtre du monde est effectivement de plus en plus tragique … des crises anciennes s’intensifient et forment système pour nous amener sûrement « Vers l’abîme ? » (Titre d’un ouvrage d’Edgar Morin aux éditions de L’Herne, 2007) … Sauront-nous nous tourner à temps vers l’intérieur, donner à la conscience une place centrale dans toutes nos réflexions & activités … ?

³ – Ce dialogue intérieur, la Vision du Soi selon Douglas Harding l’articule entre le « petit » – ce que nous semblons être vu de la périphérie – et le « Grand » – ce que nous sommes Ici au Centre. Dit autrement, selon la tripartition anthropologique de Michel Fromaget, entre la réduction « corps & âme » et la complétude « corps & âme – esprit ».

4 – « Faire le vide autour de soi » est peut-être moins directement nécessaire que prendre peinement conscience de notre Vraie Nature de « vide », d’espace d’accueil inconditionnel et illimité, de contenant ultime, de « Source toujours pure », … Peu importe le nom utilisé, toujours conditionné et insuffisant, l’essentiel consiste à faire l’expérience de première main de la réalité de « Cela », par la méditation ou lors d’un atelier de Vision du Soi.

Je me permets de vous conseiller la Vision d’abord et la méditation ensuite, vous gagnerez du temps … Mais n’en croyez pas un traître mot, essayez, vérifiez !

5 – Même remarque que ci-dessus : je me permets de vous conseiller la Vision d’abord et la lecture ensuite, vous gagnerez du temps … et de l’argent. Et vous aurez surtout l’intense satisfaction de disposer d’une clé d’accès à tous les livres essentiels, vous permettant de vérifier si les experts ont bien pigé le truc ! Mais n’en croyez pas un traître mot, essayez, vérifiez !

by-nc-sa

Par Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils.
La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi.
Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins.
La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.