Vendée Globe … et le « souffle du Monde »

J’aurais pu intituler ce billet « Balmary, Kersauson, De Broc et de bric … », en hommage à ce sympathique Bertrand De Broc et à son original projet, et en lien avec cette (d)étonnante association de bienfaiteurs ! J’ai finalement choisi la sobriété.

« Ils » sont partis, ils sont loin, deux malchanceux ont déjà été contraints d’abandonner. Bon courage et bonne chance aux autres, aux 18 skippers engagés dans le Vendée Globe.

Leur univers est inconnu au montagnard savoyard que je suis,  mais je ne peux que leur souhaiter d’éprouver ce qu’Olivier de Kersauson a écrit dans ses « Mémoires salées » (Presses Pocket 1986) :

« L’univers maritime s’empare tant de l’esprit du marin qu’il y devient un ange (quelque part), qu’il le veuille ou pas. On y abandonne ce que l’on considère comme nos démons. C’est une certaine forme d’ascétisme comblé, lié à quelque chose d’extrêmement pur, très fortifiant, très exaltant, très riche, pour l’âme. […] Tout se chevauche, s’interpénètre, le rythme biologique est relié enfin à l’originel. […]

Alors parfois, au fil des vagues, on redevient ce premier homme, jusqu’à retrouver son regard, sa naïveté primordiale, son inconscience., et en recevant, comme un cadeau colossal, quelque chose qui n’a pas de nom, pas de limite, que malhabilement j’appelle le souffle du Monde. »

 

NB : l’ascétisme, du grec askésis : exercice, n’est finalement rien de bien plus compliqué que l’entraînement.

Selon St-Augustin, « L’ascèse est un exercice bien ordonné sur soi-même. »

Je n’ai bien sûr pas lu ces mémoires … L’extrait ci-dessus provient d’un colossal opuscule de Marie Balmary, « Freud jusqu’à Dieu », publié chez Actes Sud dans la collection « Le souffle de l’esprit ».

Marie Balmary

Comme les marins Marie Balmary aime « tirer des bords », remonter le vent [ruah en hébreu, pneuma en grec, spiritus en latin, le souffle & esprit] vers leur Source commune …, que ce soit dans les deux Testaments ou dans l’inconscient.

Elle nous en ramène de merveilleux textes, édités pour la plupart chez Grasset. Et ce ne sont pas de simples journaux de voyage : le lecteur est embarqué dans ses traversées, associé à ses doutes, saisi par ses audacieuses intuitions, initié à sa méthode, … Impossible de ne pas débarquer transformé, éreinté, grandi … de ces lectures.

 

« Freud jusqu’à Dieu »60 courtes pages mais une ambiance de soixantièmes rugissants !

Un projet au moins aussi démesuré que le Vendée Globe … « … sortir de ce qui est resserré, de l’angoisse, … ne pas se tromper sur la taille des humains. Simplement pour avoir la place de l’esprit. »

Est-ce que « Freud jusqu’à Dieu » peut se lire dans l’ignorance des essais précédents ? Sans doute, essayez …

De toutes façons vous lirez tout. Balmary c’est comme Baileys, ne commencez jamais !

 

Ce qui n’est pas moins étonnant, c’est cette démesure paradoxale entre les moyens et la fin : parcourir seul des dizaines de milliers de km à la voile en bravant les tempêtes pour découvrir que l’on porte l’œil du cyclone au plus profond de soi, que c’est le seul lieu de paix et de liberté, que ce que l’on est vraiment n’a en réalité pas bougé d’un millimètre, que cet éveil est celui de tous les vivants …

Décidément, la proposition du vieux Thoreau reste toujours d’une brûlante actualité :

« L’objet est l’élévation des buts et la simplification des moyens. »

La Vision du Soi de ce cher Douglas Harding peut constituer une magistrale façon de répondre à cette proposition. Il suffit d’essayer, il suffit de larguer les amarres pour se libérer du connu et entrer dans une zone de bienheureuse insécurité

Cordialement

by-nc-sa

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils.
La lecture de « La philosophie éternelle » d’Aldous Huxley m’oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi.
Mon parcours intérieur emprunte d’abord la voie du yoga, puis celle de l’enseignement d’Arnaud Desjardins.
La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d’accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.

Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *