Transhumanisme : l’homme et après ?

« Transhumanisme : l’homme et après ? » était le thème d’une émission de France Culture diffusée le 15 août 2016, entendue et écoutée avec beaucoup d’intérêt.

« Plus vite, plus haut, plus fort ». Nous allons partir ce matin de la devise olympique, puisque c’est l’actualité, et nous demander ce qu’il se passerait si elle devenait une sorte de commandement éternel.

Si on repoussait le limites du corps humain, de ses performances, de sa longévité jusqu’à ne plus en avoir.

La réflexion que l’on va poursuivre ce matin avec nos invités s’annonce vertigineuse : jusqu’où peut-on améliorer le corps humain ? Quel avenir nous attend si la technologie parvient à percer les derniers secrets du vivant et à rendre éternel non pas seulement une devise mais l’humain ? Les dieux seront-ils un jour dépassés

Intervenants

Guy Vallancien : chirurgien, professeur de médecine
Pascal Picq : paléoanthropologue

Citius, altius, fortius … ? Un petit détour vers la genèse de la devise olympique permet de compléter mon ignorance concernant ses origines … ecclésiastiques ! Sacré original que ce père Henri Didon, mais pas des plus proches de la sagesse …

Mais si, avec l’aide de la Vision du Soi selon Douglas Harding, nous en prenions l’exact contre-pied ? « Plus vite, plus haut, plus fort » … bien au contraire !

  • spinning-1spinning-2« Plus vite … » ?

Une expérience d’une grande simplicité permet de prendre conscience que Ce que Je Suis vraiment – ma Véritable Nature, mon Visage Originel, … – n’a jamais bougé du moindre nanomètre. Plus question Ici au Centre de déplacement plus ou moins rapide puisque, pour moi-même dans l’évidence de l’instant présent, Je Suis l’immobilité même.

Mais certes pas une immobilité morte et figée, non, puisqu’elle accueille instantanément tout le mouvement du monde. Une immobilité centrale paisible, joyeuse, émerveillée de sa propre découverte, et assurément une porte d’entrée à …« l’Amour qui meut le Soleil et les autres étoiles »² … rien de moins !

  • « Plus haut … » ?

La Vision du Soi s’inscrit dans le droit fil de la Philosophie Éternelle pour indiquer l’importance & l’urgence de ce mouvement de retour Ici au Centre. Elle invite à revenir d’abord vers ce qui s’avère central en chacun de nous, pas à chercher notre Vraie Nature au loin. Représenté sur la carte de la Première Personne, cette identité centrale est en bas par rapport à des identifications périphériques situées plus haut. Comme dans « La Divine Comédie », notre véritable porte de sortie se situe en bas, au terme d’une longue descente, pas toujours plus haut. Certaines « peak expériences » mises en avant dans le cadre du  développement personnel peuvent sans doute s’avérer passionnantes, mais elles se situent à l’opposé de toute véritable démarche spirituelle.

CarteDouglas1

  • « Plus fort » ?

Plus ou moins fort, cela se passe et se mesure là-bas en périphérie, dans la zone « je suis humain » du dessin ci-dessus. Mais Ici au Centre, parfaitement vide & totalement plein de tout,  aucune mesure n’est plus possible. La puissance de cette Source est assurément illimitée et réelle : c’est la puissance du « Je Suis » qui dans l’évangile de Jean renverse à distance les soldats venus arrêter Jésus (Jean 18, 4-6).

Mais cette puissance là n’est plus une compensation de la peur de la petite troisième personne perdue parmi 7,5 milliards d’autres. Ce « Je Suis » constitue un des noms possibles pour cette dimension centrale hors temps & espace, un efficace aide-mémoire pour nous souvenir de ce Que nous sommes vraiment, tous, et essayer de demeurer dans cette dimension :

« Là où Je Suis je veux que vous soyez vous aussi. »

Jean 14, 3

« Je Suis … le pain … la lumière … la porte … le serviteur … le chemin … la vérité … la vie … « 

leloup_fig3
Mandala des ego eimi – Jean Yves Leloup

 

« Je Suis » en résumé la toute puissance de l’amour auprès de laquelle toute force seulement humaine fait pâle figure, quels que soient d’apparents succès souvent très temporaires. Cette « demeure » là, mon « corps » véritablement complet, c’est-à-dire Corps & Ame – Esprit est d’ores et déjà dépourvu de toute limite. Mais n’en croyez surtout pas un traître mot, doutez, vérifiez … Un atelier de Vision du Soi peut vous aider.³

 

Cordialement

 

¹- Cette présentation sommaire (oh combien !) de l’émission me consterne. Certes il s’agit d’une émission d’été, mais autant d’imprécision et de légèreté dans l’expression alors qu’il s’agit là de questions de la plus haute importance … quelle tristesse ! Si nous sommes bien sur France Culture, vous imaginez sans peine ce qu’il en est ailleurs, dans des médias moins exigeants …

² – « La Divine Comédie » de Dante, dernier vers du 33° chant.

³ – Arrivé au terme de ce contre-pied, disons aussi qu’il est possible de continuer à jouir de « Citius, altius, fortius » après en avoir découvert l’exacte antithèse. Et peut-être d’ailleurs beaucoup plus intensément … Encore une fois, essayez, vérifiez … !

by-nc-sa

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 4 - Transformation personnelle & sociale, Fondamentaux Transformation personnelle & sociale and taguée , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *