The Ecstatic Music of Alice Coltrane

Dans cet article « Un « Matin d’été » sur France Culture », c’est surtout John Coltrane qui était évoqué. Mais, en toute fin d’article, il était aussi un peu question de la grande Alice Coltrane.

La musique de cette grande dame revient sur le devant de la scène – si tant est qu’elle l’avait jamais quitté – avec la sortie d’une anthologie :

World Spirituality Classics, Volume 1 : The Ecstatic Music of Alice Coltrane Turiyasangitananda

Ce disque rassemble huit chansons (dix pour l’édition vinyle) extraites de Turiya Sings, Divine Songs, Infinite Chants, et Glorious Chants, ainsi qu’un inédit jamais entendu. Longtemps introuvable, ce corpus étonnant – entre new age, musique carnatique et soul – et enregistré entre le début des années 80 et le milieu des années 90 était écoutable & visible pour partie sur youtube …

Un article intéressant des Inrocks : « 10 ans après sa mort, l’œuvre d’Alice Coltrane reste encore masquée par l’ombre de son mari ».

Personnellement ces bhajans et kirtans me laissent plutôt froid … Mais je me régale toujours autant avec « Translinear light ».

A vous de faire l’expérience de la Vision du Soi selon Douglas Harding plus spécifiquement … par & dans l’écoute : accueillir les sons périphériques à partir de l’espace d’accueil illimité et inconditionnel que vous êtes. Essayez donc les yeux fermés, comme pour la première fois …

Cette asymétrie absolue qui constitue la seule règle de cette approche peut se vivre et s’apprécier avec tous vos sens, dans toutes vos activités, tout le temps … Vous verrez alors clairement que la perfection ne se trouvera jamais là-bas en périphérie, où elle n’est pas et ne sera jamais, mais ici au Centre, dans ce contenant ultime qui est non-deux avec tout ce qu’il accueille. N’en croyez pas un traître mot, essayez, vérifiez !

 

Cordialement

 

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *