Témoignage des Amis de l’Ami

Les Amis de l’Ami, le blog qui perpétue l’enseignement d’Yvan Amar, vient de mettre en ligne un témoignage évoquant un atelier de Douglas Harding, accompagné de Catherine, à Mo’Adim*.

« Votre visage ne vous appartient pas. Il appartient à ceux qui vous regardent. Le seul endroit où mon visage ne peut pas être, c’est ici sur mes épaules. Il est là, dehors … Je prends mon visage dans le miroir, je le mets sur mes épaules pour me maintenir à l’extérieur, m’empêcher de rentrer en moi.

Ce jeu humain** est complètement fou !  Vous avez un autre visage aussi vaste que le monde, parfaitement clair, sans limite, afin qu’il puisse se remplir de toute la scène qui s’offre à lui. C’est le plus négligé de tout l’univers et le plus important pour vous. »

 

Le titre donné à leur intervention, Perdons notre tête et ouvrons notre cœur, c’est en fait le titre de tout atelier de Vision du Soi.

Je dirais même plus … ! Un atelier de Vision du Soi c’est voir – simplement, clairement, parfaitement –  qu’Ici au Centre il n’y a jamais eu la moindre tête & qu’il y a toujours eu à la place un espace d’accueil inconditionnel et illimité … la meilleure des fondations qui soit pour la fraternité et l’amour. En fait il s’agit juste de VOIR qu’Ici il n’y a rien à perdre & que nous sommes construits ouverts, de toute éternité … Sacrée bonne nouvelle, vous en conviendrez sans peine !

 

YvanDouglas
Yvan et Douglas
Assurément face à espace !

 

* : Mo’Adim signifie le lieu de la fête, le lieu du rendez-vous. Le blog précise qu’Yvan Amar traduisait plaisamment ce nom d’une salle de réunion en « Rendez-vous ! Vous êtes cernés ». Et il est vrai que l’évidence nous cerne de toutes parts, et que les géniales expériences de la Vision du Soi ne font que la rendre un peu plus manifeste.

« Le miracle n’est pas de s’éveiller, mais de ne pas s’éveiller. Comment faites-vous pour ne pas vous éveiller ? Vous êtes des ascètes fantastiques ! »

Yvan Amar, « Les nourritures silencieuses »

 

** : Ce jeu du masque est exposé de manière détaillée dans le sixième chapitre de « Vivre sans tête – Une contribution au Zen en Occident ».

« C’est le jeu dans lequel le joueur prétend qu’il a un visage (ou masque) là où il n’en a pas, qu’il est (à 0 cm) ce qu’il paraît être (disons à un mètre de distance).

 

NB : ce site propose aussi un article quelque peu détaillé sur la parenté d’esprit d’Yvan Amar et de Douglas Harding.

 

Cordialement

 

by-nc-sa

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Ateliers de Vision du Soi and taguée , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *