Tant qu’existera ce désir d’être “quelqu’un” … – Krishnamurti

Un beau texte découvert sur la page .. de Jean Bouchard d’Orval :

« À [Emmanuel] Macron qui affirme: “Il faut des jeunes Français qui aient envie de devenir milliardaires” (0), Krishnamurti¹ avait déjà répondu … »

Jiddu Krishnamurti

«Voyez-vous, la réalité est un problème très complexe. C’est la société qui est coupable. Les ambitieux et les malins exploitent les autres et parviennent au sommet². Le désir de chacun est de gravir les échelons, de monter aussi haut que possible, et alors que se produit-il ? On se piétine les uns les autres et celui qui est écrasé demande “pourquoi la vie est-elle si injuste ? Vous avez tout et je suis un incapable, je n’ai rien”.

Tant que nous continuerons à grimper à l’échelle du succès, il y aura toujours des malheureux et des affamés. C’est notre désir de réussir qui doit être compris, et non la raison pour laquelle certains sont riches et d’autres pauvres, pourquoi les uns ont du talent et les autres non. C’est notre désir de grimper, d’être importants, qui doit changer³. Nous aspirons tous au succès, n’est-ce pas ?

C’est-là qu’il faut chercher la faute, pas dans un karma ou dans quelque autre explication. La réalité est que nous voulons tous “grimper”: peut-être pas jusqu’au sommet, mais aussi haut que possible. Tant qu’existera ce désir d’être “quelqu’un” dans le monde, nous aurons des riches et des pauvres, des exploiteurs et des exploités.»

J. Krishnamurti

 

Cordialement

 

0 – Dans un entretien donné (vendu …?) au journal « Les Échos » du mercredi 7 janvier 2015, le ministre de l’Économie, interrogé sur sa présence à Las Vegas pour un salon high-tech et sur la place des start-ups en France, déclare :

« Il faut des jeunes Français qui aient envie de devenir milliardaires ».

¹ – Il y aurait, évidemment, beaucoup à écrire sur les rapports entre la pensée de Jiddu Krishnamurti et la Vision du Soi selon Douglas Harding … Mais, en dépit du réel plaisir que j’éprouve à lire ce remarquable auteur, je suis tout seul derrière mon clavier !

Je vous propose donc :

  1. d’avoir l’audace de faire d’abord quelques expériences de Vision
  2. de lire ensuite quelques textes de J. Krishnamurti pour vérifier si cet « expert a bien pigé le truc »

Ainsi nous gagnerons tous beaucoup de temps.

² – Toute la démarche de la Vision du Soi s’oriente résolument dans la direction opposée : descendre jusqu’au fondement du réel. Et oui, c’est logique : le fond, le « terrain solide du Voir » se trouve en bas, pas au « sommet ». Si vous êtes à la recherche d’une expérience de crête (« peak experience »), vous vous êtes trompé d’adresse !

 

Paradoxalement, ce « sommet » est aussi, souvent, un « trou » :

« L’homme passe la première moitié de sa vie à faire son trou, et la deuxième à essayer d’en sortir. »

C. G. Jung

³ – C’est, sans doute, notre sens de la grandeur qui doit radicalement changer. Il y a du travail, certes. Mais des outils puissants et bien affûtés existent, dont ceux de la Vision du Soi. Essayez, vérifiez …

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 4 - Transformation personnelle & sociale, Fondamentaux Transformation personnelle & sociale and taguée , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.