SPP34 : La Science-1 est pratique

« … si pratique signifie modifier les choses dans l’intérêt des hommes, alors la Science-3 est souvent fort peu pratique. Il finit toujours par y avoir une colonne débit à coté de la colonne crédit – factures énormes non prévues au budget, effets secondaires et retombées imprévues qui réduisent ou même annulent le solde créditeur (0). … Plus la Science-3 avance rapidement, plus nombreuses et plus tranchantes sont les épées de Damoclès qu’elle suspend au-dessus de la tête de l’homme. Peut-être cela l’oblige-t-il à rester vigilant, mais ce n’est guère un moyen pratique de le faire.

Fort heureusement, la Première Personne n’a pas de tête¹ sur laquelle les épées puissent s’abattre. Et heureusement la Science de la Première Personne n’a pas d’arme et n’est pas dangereuse. Elle n’a jamais fait de mal à personne. Elle n’a pas d’effets secondaires fâcheux. Elle ne fait que du bien, et ce bien est immense. En un mot, elle est vraiment pratique – pratique parce que, grâce à elle, le monde devient un meilleur endroit, non seulement pour ceux qui voient, mais pour tous ceux qui y vivent².

Bien que ce ne soit pas son intention, c’est le rôle de la Science-1 de sauver le monde des conséquences de la Science-3. Les casse-têtes actuels – guerres, conflits raciaux, avidité économique, conflit des générations, crime et violence, maladies mentales, drogue, et tous les autres symptômes de l’angoisse fondamentale de l’humanité – proviennent du fait que l’on s’imagine avoir une tête à casser, on pense que l’on est ce que l’on n’est pas, une chose ou troisième personne. Et quiconque est guéri de cette illusion insensée aide automatiquement les autres à guérir, et agit ainsi dans l’intérêt du monde infiniment plus que le monde ne peut l’imaginer. Voilà qui est vraiment pratique. … Le moins que l’on puisse dire, c’est que la Première Personne – et la Science de la Première Personne – sont pratiques. Elles livrent la marchandise³ !

 

Cordialement

 

0 – Suite à cette introduction, Douglas Harding détaille avec une perspicacité rare pour l’époque (1974) quelques problèmes dont la colonne « débit » risque d’enfler démesurément : les conséquences de la mécanisation croissante du travail, l’antibiorésistance, la surpopulation, l’industrialisation de l’agriculture et ses conséquences sur la qualité de l’alimentation et la santé. Il n’était certes pas enfermé dans une tour d’ivoire de la Vision, mais bien plutôt extrêmement attentif à tous les grands problèmes de son temps, et au fait que la Science-3 ne serait jamais en mesure de les résoudre véritablement, pratiquement … quoiqu’on en dise.

Presque cinquante ans plus tard, il semblerait malheureusement que nous soyons toujours majoritairement englués dans cette croyance des plus néfastes. Les travaux majeurs de Jacques Ellul, de Ernst Friedrich Schumacher, d’Ivan Illich, … n’ont, pour l’instant, pas servi à grand chose. Mais restons « optimistes » : « les faits sont amicaux » (« Facts are friendly ») ! Le temps de la Vision du Soi viendra …

La réunion des mots « factures énormes non prévues au budget, effets secondaires et retombées imprévues » me fait aussi immédiatement penser à l’EPR et, plus globalement, à la folie nucléaire, civile & militaire. Un « débit » à régler sur plusieurs centaines de milliers d’années …

Rappel : la Première Personne compte toujours à partir de 0, moyen habile (upaya) de, notamment, transformer les groupes de quatre personnes en groupe de trois … De réduire à néant le concept erroné d’« environnement ». De commencer à échapper à la « contagion mimétique » (René Girard) d’un face-à-face … aussi impossible que nuisible. Essayez, vérifiez … n’en croyez pas un traître mot !

¹ – En complément de cette affirmation audacieuse, illustrée par le dessin de droite, il est possible de se référer avec grand profit au texte intitulé « Vision ».

² – Comme en ce 5 juillet 2018 cette proposition n’est encore guère très évidente, je réitère auprès de l’Association des Amis de Douglas Harding ma conviction de l’impérieuse nécessité d’un peu plus de structuration dans le partage de la Vision du Soi/Vision Sans Tête : il ne s’agit en aucun cas de prosélytisme, il s’agit – simplement, concrètement – d’assistance à monde & humanité en danger.

³ – A cet endroit du texte se trouve un renvoi vers la citation ci-dessous :

« Dieu est merveilleux

il veut ce qu’il est,

et est ce qu’il veut

sans fin ni cause. »

Angélus Silésius

 

NB : j’ai choisi d’omettre la fin de ce chapitre et les citations associées (John Cowper Powys notamment), parce que l’essentiel était relevé et … que je vous invite instamment à lire l’intégralité de ce livre !

Précision importante : « Les citations des mystiques et maîtres … ne font pas partie de la démonstration présente et … ne sont certainement pas présentées comme faisant autorité. Elles sont seulement destinées à illustrer l’ancienneté et l’universalité de la Science – 1. Le Savant – 1 vérifie les écritures par l’expérience, et non l’expérience par les écritures.« 

Cette proposition a été développée par David Lang dans son texte : « Les experts ont-ils bien pigé le truc ? »

Rappel : « La Science de la Première Personne – Principes, Pratique et Potentiel »  – Éditions Dervy 1998

³ – Quelques explications sur cette expression & conclusion bien anglaise : « Elles livrent la marchandise » ; « deliver the goods ». D’assez nombreuses autres traductions que la littérale sont possibles selon le contexte :

  • « tenir ses promesses (électorales ou autres) »
  • « répondre aux espoirs »
  • « remplir son rôle convenablement »
  • « faire le travail »
  • « tenir parole »
  • « remplir ses engagements »
  • « tenir bon »
  • « répondre à l’attente »
  • « remplir son mandat »
  • « être à la hauteur »
  • « réaliser, remplir son contrat »
  • « tenir le pari »
  • « agir conformément à ses promesses »
  • « aboutir selon les prévisions »
  • « prouver ses capacités »

Et comme traductions négatives :

  • « on attend toujours »
  • « on n’a rien vu »

En résumé, valable tant pour la Vision du Soi que pour d’innombrables activités humaines :

« Ce n’est pas tout que de vendre, il faut livrer ; il ne suffit pas de promettre quelque chose, il faut trouver les moyens de l’exécuter. »

René Lagane

« Locutions et proverbes d’autrefois », Belin, 1983

Il y a pléthore de « vendeurs » sur ce marché de la souffrance humaine … La Vision du Soi « livre la marchandise ». N’en croyez pas un traître mot, essayez, vérifiez … soyez « pratiques » !

Un grand merci au Bureau de la Traduction du Gouvernement du Canada pour son aide précieuse.

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.