SPP31 : La Science-1 restaure le sens du mystère

« La Science-3 est en guerre avec le mystère. Inévitablement, plus l’homme a de connaissances, moins il est étonné. … Il ne s’émerveille plus de rien, même pas de lui-même. C’est un grand aveuglement et une grande perte (0).

L’émerveillement du matin du monde ne peut être retrouvé qu’en se détournant du monde pour observer Celui qui le contemple. …

Je découvre que c’est lorsque mon attention est centrée essentiellement sur Celui qui est présent ici, et seulement incidemment sur le monde qui me fait face, que le monde devient merveilleux en moi. Alors la grande surprise, le fait le plus stupéfiant de tous n’est pas ce qu’est le Cosmos, mais le fait qu’il soit. Ce qui est fabuleux, ce n’est pas l’infinie variété des produits là-bas, mais leur simple Origine ici¹. Néanmoins, lorsqu’on voit clairement Cela dont ils procèdent, ils revêtent un peu de la merveille de leur Origine, et rien n’est plus jamais banal².

Seul le Savant-1, en faisant pivoter son attention de 180° (à l’aide de ce parfait microscope ultra-électronique qu’est le tunnel en papier, par exemple) peut compléter l’histoire et voir réellement que les phénomènes sont fondés sur le Vide, et donc sur le Mystère lui-même. Et qu’est-ce donc finalement que cette Science de la Première Personne sinon le ravissement du Mystère savourant l’infinitude de son propre mystère, sa parfaite connaissance de lui-même en tant que parfaitement inconnaissable ? … Faire cette expérience, ce n’est pas faire écho à l’Étonnement Divin, c’est vraiment le vivre avec délice. C’est incomparable³.»

 

Cordialement

 

0 – A cet endroit du texte se trouve un renvoi vers les trois citations ci-dessous :

« C’est un aveuglement extraordinaire que de vivre sans examiner ce que nous sommes. »

Pascal

Le petit « ‘artisanat » du « divertissement » du temps de Pascal s’est transformé en un gigantesque complexe industriel surpuissant, générant des milliards de chiffre d’affaires … et détruisant la capacité de l’homme à devenir humain.

« Comprendre tout excepté soi-même, c’est vraiment comique ! »

Kierkegaard

Ou tragique !

« Notre connaissance de nous-même est notre beauté : dans l’ignorance de nous-même nous sommes laids. »

Plotin

Rappel : la Première Personne compte toujours à partir de 0, moyen habile (upaya) de, notamment, transformer les groupes de quatre personnes en groupe de trois … De réduire à néant le concept erroné d’« environnement ». De commencer à échapper à la « contagion mimétique » (René Girard) d’un face-à-face … aussi impossible que nuisible. Essayez, vérifiez … n’en croyez pas un traître mot !

¹ – A cet endroit du texte se trouve un renvoi vers la citation ci-dessous :

« Ce n’est pas le comment des choses de ce monde qui est mystique, mais le fait qu’il existe. »

Wittgenstein

²  –Et oui, c’est le commencement – enfin … ! – de ce « festival of newness » évoqué par Svâmi Prajnânpad. La vie continue, certes, mais sur un tout autre plan, infiniment plus satisfaisant. Comme il s’agit d’une proposition considérable, n’en croyez pas un traître mot, essayez, vérifiez, « n’ayez foi qu’en votre scepticisme » !

³ – A cet endroit du texte se trouve un renvoi vers la citation ci-dessous :

« Il s’est donné l’existence à Lui-même, Il s’est fait Être Lui-même. »

Plotin

Précision importante : « Les citations des mystiques et maîtres … ne font pas partie de la démonstration présente et … ne sont certainement pas présentées comme faisant autorité. Elles sont seulement destinées à illustrer l’ancienneté et l’universalité de la Science – 1. Le Savant – 1 vérifie les écritures par l’expérience, et non l’expérience par les écritures.« 

Cette proposition a été développée par David Lang dans son texte : « Les experts ont-ils bien pigé le truc ? »

Rappel : « La Science de la Première Personne – Principes, Pratique et Potentiel »  – Éditions Dervy 1998

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.