SPP29 : Des découvertes sans fin attendent la Science-1

« La Science-1 a à peine commencé à délimiter, sans parler d’explorer, son immense domaine où il n’est besoin d’aucune technique spéciale, d’aucun instrument particulier, mais seulement d’humilité – humilité devant les faits (0). Les questions qu’elle pose sont directes et simples. Qu’est-ce que cela signifie vraiment être moi en ce moment ? Comment le monde se présente-t-il réellement ? Exactement quel contrôle suis-je en train d’exercer sur lui en ce moment ? Oubliant ce que l’on m’a dit et ce que j’imagine, ce que la société avec son sens commun et la Science-3 me disent de croire, et osant enfin regarder par moi-même et prendre au sérieux ce que je découvre – qu’est-ce que je découvre ? Eh bien je vais de surprise en surprise, cela dépasse mes rêves les plus fous. Je vois que ce que j’avais cru être la vérité sur moi et sur le monde est un paquet de mensonges¹ !

Prenons simplement quelques exemples parmi la quantité innombrable de faits éclatants. Je remarque que je détruis et recrée le monde, alors que les gens ouvrent et ferment simplement les yeux². … Je fais tournoyer le monde, ils tournent sur eux-mêmes³. … Je monte vers les étoiles et fais danser les constellations ; les gens tournent leur visage vers le ciel de la nuit (4). …

Voyant cela, je reviens à moi, je suis de nouveau moi-même, je m’éveille (5). Cela consiste à revenir exactement là où on s’est trompé dans l’addition, et à recompter à partir de là. Cela signifie retrouver l’œil innocent et non corrompu du nouveau-né et de ses ancêtres pré-humains – mais avec une différence (6). Le petit enfant ignore sa propre présence, l’éveillé au regard d’enfant voit sa propre Absence. La vision unidirectionnelle devient la vision bidirectionnelle. C’est la fin de la magie, de la superstition, des peurs primitives et infantiles. C’est aussi la fin des peurs adultes et civilisées.

… »

Cordialement

 

0 – Vu le peu de cas qui est fait de « l’humilité » dans nos sociétés modernes, je suis un peu moins optimiste que Douglas Harding ne l’était en 1974 sur l’avenir immédiat de la Vision du Soi. Cette « humilité » n’est pas à la mode, elle n’est pas aimée. L’heure est à la culture décomplexée de la démesure, à un « culte » assumé de l’hybris (ubris) dans la plupart des domaines. Tout ce que les avancées de la Science-3 permettent est fait sans tarder, peu importe les conséquences pourvu que cela rapporte de la notoriété et de l’argent. Et toutes les « innovations » sociales possibles sont tentées dans les mêmes conditions.

Quant aux « faits », les plus importants & inquiétants & urgents, ceux qui concernent le processus désormais bien engagé de la destruction de la biosphère – en lien direct avec le processus de déshumanisation de l’être humain – ils ne donnent pas (encore) lieu à un véritable changement de cap quand ils ne sont pas quasiment niés. L’humanité est bel et bien en train de « dérailler »

Cependant oui, la Vision du Soi (Vision Sans Tête) a effectivement un immense avenir devant elle, un champ de recherches & développements illimité. Si je regrette qu’elle ne semble pas en mesure d’éviter la catastrophe en cours, je sais qu’elle constituera à n’en pas douter un excellent outil de (re)construction à l’issue de la phase de némésis … Je profite juste de cet article pour demander, une fois de plus, aux quelques amis avec qui j’ai la chance de la partager de faire quelques menus efforts d’organisation & communication pour que cette surabondante « moisson » trouve quelques « ouvriers » supplémentaires.

« Alors il dit à ses disciples : La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson, qu’il envoie des ouvriers dans sa moisson. »

[Τότε λέγει τοῖς μαθηταῖς αὐτοῦ, Ὁ μὲν θερισμὸς πολύς, οἱ δὲ ἐργάται ὀλίγοι: δεήθητε οὖν τοῦ κυρίου τοῦ θερισμοῦ, ὅπως ἐκβάλῃ ἐργάτας εἰς τὸν θερισμὸν αὐτοῦ.]

Évangile de Matthieu 9, 37-38

Rappel : la Première Personne compte toujours à partir de 0, moyen habile (upaya) de, notamment, transformer les groupes de quatre personnes en groupe de trois … De réduire à néant le concept erroné d’« environnement ». De commencer à échapper à la « contagion mimétique » (René Girard) d’un face-à-face … aussi impossible que nuisible. Essayez, vérifiez … n’en croyez pas un traître mot !

¹ – Certains – dont je fais partie – considèrent la Vision du Soi comme une voie (spirituelle) à part entière, d’autres – beaucoup plus nombreux, et qui en général n’ont pas pris la peine de faire la moindre expérience – lui contestent vigoureusement ce « titre ». Peu importe en fait. La Vision du Soi c’est d’abord une grande fête – fête de « l’humilité devant les faits » et de la découverte de la « vérité sur soi-même » – un joyeux « festival of newness », comme l’exprimait Svâmi Prajnânpad. Essayez, vérifiez … n’en croyez pas un traître mot !

² – A cet endroit du texte se trouve un renvoi vers la citation ci-dessous :

« Quand vous fermez les yeux, le monde est aboli. »

Rûmî

³ – A cet endroit du texte se trouve un renvoi vers la citation ci-dessous :

«Le Qutb (Pôle) est celui autour duquel les cieux tournent. »

Rûmî

4 – A cet endroit du texte se trouve un renvoi vers la citation ci-dessous :

« La distance n’est rien qu’une illusion. »

Blake

5 – Oui, tout à fait, « je m’éveille » du cauchemar d’une vie vécue en portant l’intolérable fardeau de ce « paquet de mensonges », de ce « jour sans fin » dénué de toute possibilité d’amour. Et, j’ose l’écrire : « je m’éveille » tout court. Du même « éveil » que tous les « éveillés » qui m’ont précédé et qui suivront. La Vision du Soi me donne accès – simplement, concrètement, joyeusement – à l’éveil. N’en croyez bien sûr pas un traître mot, essayez, vérifiez !

Mais, ne commettons surtout pas l’erreur funeste de confondre « éveil subit » et « libération définitive ». Cf. à ce sujet le point n° 4 du texte d’Alain Bayod : « Les dix croyances du chercheur spirituel ».

« Tant que nous serons dans la croyance n° 4 rien n’est véritablement possible spirituellement parlant. C’est ainsi. »

6 – A cet endroit du texte se trouve un renvoi vers la citation ci-dessous :

 « Observe les choses telles qu’elles sont et n’écoute pas les autres. »

Huang-Po

Précision importante : « Les citations des mystiques et maîtres … ne font pas partie de la démonstration présente et … ne sont certainement pas présentées comme faisant autorité. Elles sont seulement destinées à illustrer l’ancienneté et l’universalité de la Science – 1. Le Savant – 1 vérifie les écritures par l’expérience, et non l’expérience par les écritures.« 

Cette proposition a été développée par David Lang dans son texte : « Les experts ont-ils bien pigé le truc ? »

Rappel : « La Science de la Première Personne – Principes, Pratique et Potentiel »  – Éditions Dervy 1998

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.