SPP26 : La Science-1 confirme le monde

« …

Et quoi de plus follement surnaturel, ou de plus superstitieux, que l’idée de ce monde immense, radieux, plein de couleurs, bruyant, tumultueux, ingouvernable, emballé dans un petit paquet tout propre et posté dans cette boîte-aux-lettres en os de 20 cm de haut (0), transformant le monde à l’extérieur de la boîte-aux-lettres en un désert sans vie¹ ?

Évidemment, ceci était inévitable. Cette inflation de l’observateur aux dépens de l’observé, cet impossible exploit qui consiste à tout emballer dans une tête est tout à fait valable, pourvu que la tête soit examinée maintenant de l’intérieur et vue comme la tête de la Première Personne. Alors on découvre qu’elle est finalement aussi vaste que le monde, qu’elle est le monde, en fait² ! Et il apparaît que le monde est encore décoré de toutes ces qualités et valeurs dont on l’avait apparemment dépouillé. Tout est comme c’était. Toutes les couleurs, formes et sons, le sens et la beauté, la vie et l’esprit restent à la place qu’ils avaient jadis, et l’univers est à nouveau lui-même. En d’autres termes, le savant-1 est au grand large, vaste comme le monde, illimité, inséparable du Cosmos lui-même.

… Voyant qu’il est Non-Chose, il est prêt à accueillir Toutes Choses³. »

 

Cordialement

 

0 – Belle image ! Douglas Harding, élevé par sa famille et son milieu dans la lecture de la seule Bible et de ses commentaires, maniait superbement le langage et créait de superbes métaphores. Dans la même veine, j’apprécie tout particulièrement « la plus grande collection de chauves-souris dans le plus petit des beffrois » … !

Il me semble néanmoins qu’ « imprévisible » serait préférable à « ingouvernable ».

Rappel : la Première Personne compte toujours à partir de 0, moyen habile (upaya) de, notamment, transformer les groupes de quatre personnes en groupe de trois … De réduire à néant le concept erroné d’« environnement ». De commencer à échapper à la « contagion mimétique » (René Girard) d’un face-à-face … aussi impossible que nuisible. Essayez, vérifiez … n’en croyez pas un traître mot !

¹ – La conclusion, « désert sans vie », peut sembler quelque peu brutale à la fin de ce paragraphe ; mais, dans le livre – que je ne peux décemment pas citer plus – , toute la page 76 détaille le processus « d’appauvrissement systématique » qui accompagne les progrès de la Science-3, et aboutit effectivement à ce constat logique.

Où et comment voulons-nous vivre ? Aucune consommation d’aucune sorte d’objets & de services ne nous permettra jamais de compenser cette perte infinie. Seule une spiritualité bien comprise & vécue – et la Vision du Soi en constitue un moyen d’accès privilégié, moderne, expérimental, laïque, démocratique, simple, concret, joyeux – permet le retour à la vie véritable, à « la paix, la joie sereine, et la sensation d’avoir laissé tomber un insupportable fardeau ». (Dernière phrase de « Vision »).

Seule la spiritualité permettra également de sortir de la destruction du monde par la surconsommation de ses combustibles fossiles, par la consommation effrénée et ostentatoire de quelques-uns au détriment de la majorité et de la biosphère … Nous le savions depuis très longtemps grâce à la prescience et aux écrits de quelques « voyants » (seers, rishis, …), mais les marges de manœuvre se sont désormais drastiquement réduites. Au point que bon nombre de « dirigeants décomplexés » semblent aujourd’hui décidés à se passer des pauvres … Ils seraient pourtant bien inspirés de (re)lire les Béatitudes, « ashréi & en marche » … ou l’équivalent dans leurs traditions respectives.

² – A cet endroit du texte se trouve un renvoi vers les trois citations ci-dessous :

« Si les données sensorielles sont littéralement à l’intérieur du cerveau, nous sommes obligés d’en conclure qu’elles sont toujours plus petites que les choses auxquelles elles se rattachent, ou alors que notre tête est beaucoup plus grande qu’elle ne le paraît au toucher. »

H. H. Price

« Ce chapeau de voyage peut sembler petit, mais quand je le coiffe, il couvre tout l’univers. »

Huang-Po

 

 

 

« Comment un monde peut-il être contenu dans un corps d’argile ? »

Rûmî

Précision importante : « Les citations des mystiques et maîtres … ne font pas partie de la démonstration présente et … ne sont certainement pas présentées comme faisant autorité. Elles sont seulement destinées à illustrer l’ancienneté et l’universalité de la Science – 1. Le Savant – 1 vérifie les écritures par l’expérience, et non l’expérience par les écritures.« 

Cette proposition a été développée par David Lang dans son texte : « Les experts ont-ils bien pigé le truc ? »

³ – Voyant qu’il est « vide », c’est-à-dire « espace d’accueil illimité et inconditionnel », il n’a pas d’autre possibilité – ce n’est pas une question de choix – que de devenir instantanément le contenant ultime de tous les contenus, de toutes choses …

Il est capable d’être « capacité » … il est « outillé »

Rappel : « La Science de la Première Personne – Principes, Pratique et Potentiel »  – Éditions Dervy 1998

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *