SPP22-Bis : Note historique concernant le tunnel en papier

« Notre tunnel en papier est né lors d’un atelier à Toronto, en 1971, bien avant (0) que je n’entende parler de celui des Expériences Proches de la Mort dans le livre du Dr. Moody, La Vie Après la Mort (1975). Il a commencé sous la forme d’un sac poubelle dont nous avions découpé le fond. Depuis lors, mes amis et moi avons parcouru le monde avec ces tunnels en papier. Des dizaines de milliers de gens ont été dedans, ont vu ce qui meurt à l’autre bout, et vu et été – même brièvement – ce qui ne peut pas mourir de leur côté. …

De nos vingt-cinq instruments¹ destinés à dévoiler la Lumière, le tunnel en papier s’est avéré le plus puissant. Je découvre pourquoi. Il se trouve que le tunnel est la mise-en-scène choisie par le Tout-Puissant² pour Se révéler à l’heure de notre mort. Alors, pourrait-il y avoir une meilleure mise-en-scène que notre propre version du tunnel pour nous Le révéler chaque jour de notre vie ? …

Le Paradis – Montée des bienheureux vers l’empyrée – Jérôme Bosch – Venise

… N’importe quelles deux pages de n’importe lequel des millions de livres de théologie et de métaphysique que l’on peut trouver à la Bibliothèque Nationale, collées ensemble pour former un mini-tunnel, me parleront plus de Lui², et de moi-même, de la nature de la Réalité et du sens réel de la Vie et de la Mort, que tous ces volumes réunis³. »

 

Cordialement

 

0 – Douglas Harding était très en avance sur son temps … et, à bien des égards, il le reste.

Rappel : la Première Personne compte toujours à partir de 0, moyen habile (upaya) de, notamment, transformer les groupes de quatre personnes en groupe de trois … De réduire à néant le concept erroné d’« environnement ». De commencer à échapper à la « contagion mimétique » (René Girard) d’un face-à-face … aussi impossible que nuisible. Essayez, vérifiez … n’en croyez pas un traître mot !

¹ – Ce livre date de 1974. La liste des expériences de Vision du Soi s’est considérablement allongée depuis. Mais toutes sont au service du même objectif : voir sa véritable nature d’espace d’accueil illimité et inconditionnel, de manière simple, concrète, joyeuse.

² – Cette dénomination de « Tout-Puissant » ferait dresser les cheveux sur la tête de Marie Balmary, avec raison. « Le Très-Bas » est en effet tout sauf « tout puissant » … Cette « toute puissance » pue le fantasme de la petite troisième personne à plein nez …

Si sa présence dans le texte vous dérange, et bien passez-vous de … Lui ! Il n’est pas nécessaire, à mon humble avis, de plaquer une représentation cultuelle & culturelle particulière sur le mystère de la Source … Mais si vous souhaitez, par tradition ou conviction, conserver la possibilité d’une relation avec une « transcendance personnalisée », pas de problème, la Vision du Soi vous permettra également de mieux comprendre & améliorer cette relation là. A vous de voir

³ – En 1974 il fallait oser … ! Mais, comme d’habitude, n’en croyez pas un traître mot, essayez, vérifiez !

Rappel : « La Science de la Première Personne – Principes, Pratique et Potentiel »  – Éditions Dervy 1998

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *