SPP15 : La Science-1 est simple

« De même, pour arriver presque au cœur des choses, j’ai non seulement besoin de temps, d’argent et d’outils (0), mais de dons intellectuels hors du commun et de longues études. Alors que pour y arriver tout à fait, je n’ai besoin de rien de tout cela, d’aucune compétence.

Au contraire, la qualification essentielle c’est d’abandonner toute qualification, de renoncer au savoir et techniques si durement gagnés, pour devenir ce que je suis intrinsèquement – parfaitement simple, un idiot. L’habileté est précisément ce qui m’empêche de voir ce qui est ici, ce qui m’empêche d’être moi-même et tout à fait naturel.

Ainsi ce n’est pas le Savant-3, si subtil, qui atteint le but de la science, mais le Savant-1, candide comme un enfant ou même idiot, qui prend la peine de remarquer qu’en fait il est déjà au but. … Tout ce qu’il doit faire, c’est regarder¹. »

 

Cordialement

 

0 – Un chapitre quinze particulièrement court et percutant, que je vous prie de m’excuser de citer presque en entier …

Douglas Harding met ici le doigt sur un aspect essentiel de la recherche intérieure. Dans quasiment tous les autres domaines, nous progressons, voire parvenons au but, après avoir travaillé obstinément pendant longtemps, après avoir accumulé des connaissances & des savoirs-faire, après avoir capitalisé de l’intelligence et des expériences. Donc, très naturellement, nous pensons qu’il en sera exactement de même pour découvrir Ce Que nous sommes vraiment au Centre …

Nous avons tout faux, nous en étions avertis de longue date, mais nous décidons de persévérer dans l’erreur parce que … nous sommes conditionnés à cette façon de faire, nous avons peur d’oser autre chose ou nous en sommes incapables … et peut-être même que, plus que tout, nous avons peur de réussir. La Vision du Soi propose une issue sérieuse pour dépasser ces divers empêchements, mais elle reste impuissante contre la peur d’être Ce Que Je Suis … Celle-là il va bien falloir se la coltiner tout seul. En général la vie nous aide avec quelques « little push » bien placés …

Rappel : la Première Personne compte toujours à partir de 0, moyen habile (upaya) de, notamment, transformer les groupes de quatre personnes en groupe de trois … Et également de réduire à néant le concept erroné d’« environnement ». Essayez, vérifiez … n’en croyez pas un traître mot !

¹ – A cet endroit du texte se trouve un renvoi vers les quatre citations ci-dessous :

« Si vous ne redevenez pas comme de petits enfants, vous n’entrerez jamais au royaume des cieux. »

Jésus²

« Dieu ne peut être vu que par les aveugles, connu que par les ignorants et compris que par les idiots. »

Eckhart

« Le sage ne voit et n’entend pas plus qu’un enfant. »

Lao-Tzu³

« Rien ne peut être plus simple que Dieu, ni en réalité, ni en termes de notre compréhension. »

Saint Thomas d’Aquin

Précision importante : « Les citations des mystiques et maîtres … ne font pas partie de la démonstration présente et … ne sont certainement pas présentées comme faisant autorité. Elles sont seulement destinées à illustrer l’ancienneté et l’universalité de la SCIENCE – 1. Le SAVANT – 1 vérifie les écritures par l’expérience, et non l’expérience par les écritures.« 

Cette proposition a été développée par David Lang dans son texte : « Les experts ont-ils bien pigé le truc ? »

² – Vous aurez corrigé par vous-même, cette citation n’est pas directement de Jésus, mais elle provient de l’évangile de Matthieu 18,3 ; il n’est pas inintéressant de se référer à un extrait plus large :

« En cette heure-là, les disciples s’approchèrent de Jésus et dirent : Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux ?

Et ayant appelé un petit enfant, il le plaça au milieu d’eux,

et dit : En vérité, je vous dis que si vous ne vous convertissez et ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux.

Quiconque donc se rendra humble comme ce petit enfant, celui-là est le plus grand dans le royaume des cieux.

Et qui recevra un seul petit enfant comme celui-ci en mon nom, me reçoit.

Mais celui qui scandalisera un seul de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on lui pendît au cou une meule de moulin et qu’on le jetât au fond de la mer. »

[Ἐν ἐκείνῃ τῇ ὥρᾳ προσῆλθον οἱ μαθηταὶ τῷ Ἰησοῦ, λέγοντες, Τίς ἄρα μείζων ἐστὶν ἐν τῇ βασιλείᾳ τῶν οὐρανῶν;

Καὶ προσκαλεσάμενος ὁ Ἰησοῦς παιδίον ἔστησεν αὐτὸ ἐν μέσῳ αὐτῶν,

καὶ εἶπεν, Ἀμὴν λέγω ὑμῖν, ἐὰν μὴ στραφῆτε καὶ γένησθε ὡς τὰ παιδία, οὐ μὴ εἰσέλθητε εἰς τὴν βασιλείαν τῶν οὐρανῶν.

Ὅστις οὖν ταπεινώσει ἑαυτὸν ὡς τὸ παιδίον τοῦτο, οὗτός ἐστιν ὁ μείζων ἐν τῇ βασιλείᾳ τῶν οὐρανῶν.

Καὶ ὃς ἐὰν δέξηται παιδίον τοιοῦτον ἓν ἐπὶ τῷ ὀνόματί μου, ἐμὲ δέχεται:

ὃς δ’ ἂν σκανδαλίσῃ ἕνα τῶν μικρῶν τούτων τῶν πιστευόντων εἰς ἐμέ, συμφέρει αὐτῷ ἵνα κρεμασθῇ μύλος ὀνικὸς εἰς τὸν τράχηλον αὐτοῦ, καὶ καταποντισθῇ ἐν τῷ πελάγει τῆς θαλάσσης.]

Il est d’entrée de jeu question de « grand », d’espace infini, d’« immensité intérieure ». Mais rien à voir avec avec les imbécillités habituelles du « great », claironnées tant par ce gros balourd de Trump que par notre si fin président Macron. Non, Jésus appelle ses disciples – et Matthieu tous ses lecteurs – à cette « transformation si totale du sens de la grandeur » évoquée par Sylvie Germain. Y-a-t-il un espoir pour l’humanité en dehors de cette « transformation » … ? Pas sûr.

« Comme les petits enfants » … et pas infantile. Conscients d’être pour soi-même « sans tête » … peut-être, pourquoi pas ?

« Humble » … Peut-être tout simplement « humble » devant cette évidence d’être pour soi-même « sans tête » … pourquoi pas ?

Douglas Harding ne fait finalement rien d’autre avec ses « expériences pour jardin d’enfants » que « appeler un petit enfant et le placer au milieu de nous » – en réalité il est déjà là, de toute éternité, mais nous n’en sommes pas conscients – pour nous permettre d’être au large « dans le royaume des cieux », pour nous permettre de goûter sa paix & joie spacieuses. N’en croyez pas un traître mot, essayez, vérifiez !

³ – Lao-Tzu c’est Lao Tseu.  Autre version :

« Le Sage ne voit et n’entend rien de plus que ce que voit et entend un enfant. »

Mais le Sage est intensément conscient de la valeur de ce qu’il voit, ce qui change … tout !

Rappel : « La Science de la Première Personne – Principes, Pratique et Potentiel »  – Éditions Dervy 1998

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.