Soutien de la revue Sources pour une vie reliée

Évelyne Chevillat signe un bel éditorial :

« Si ma maison brûlait, qu’est-ce que j’emporterais ? »

… dans le n° 29 de la revue Sources – Pour une vie reliée.

Mais ce texte est aussi et surtout un appel à soutien pour que vive cette revue Sources.

&

« Souvent je me suis posé cette question, lue dans un livre d’entretiens entre Jean-Yves Leloup et Edmond Blattchen¹. … L’incendie, pour moi, a eu lieu cet été avec notre départ de Terre du Ciel que nous avions fondé il y a vingt-cinq ans … Au milieu de ces flammes qui m’atteignaient en plein cœur,  j’ai su que ce que je devais emporter c’était la revue Sources. …
Celle-ci est donc aujourd’hui dans un nouveau cadre juridique, celui de l’association que nous venons de créer : « À Ciel Ouvert ». …

Quant à moi, depuis quelques mois, je me suis dégagée de certains autres travaux qui occupaient mon temps pour m’engager plus avant dans la revue, et essayer d’en trouver la tonalité juste afin de répondre encore plus à l’injonction de Noutte Genton-Sunier de faire une revue « pure² ».

Mais nous n’avons pas emporté dans nos bagages l’argent de la revue.
Nous avons racheté la revue – déficitaire depuis toujours – pour 1 € symbolique.
Le fichier des abonnés nous a été remis, mais pas l’argent des abonnements, Terre du Ciel n’en ayant pas aujourd’hui les moyens. En clair, si vous avez un abonnement qui court encore sur quelques numéros, vous recevrez les numéros bien que nous n’ayons pas reçu l’argent de votre abonnement. Nous assurerons – nous nous y engageons – tous les abonnements déjà souscrits.
Nous étions bien conscients de cela en faisant ce choix de garder la revue, et avons pris le parti confiant de soutenir ce défi.

Sources29Le n° 29 qui vient de sortir est financé par nos indemnités de départ, qui pourront financer encore partiellement le prochain numéro. Mais pour poursuivre, nous avons besoin de votre aide, pour amorcer la pompe, passer le cap difficile de la transition. Nous avons besoin de votre soutien.

Pour cela, vous pouvez :

• vous abonner, abonner un ami ou des amis, renouveler à l’avance votre abonnement : vous pouvez le faire directement depuis le site
• faire un don pour la revue à « À Ciel Ouvert » (déduction fiscale de 66 %)
• faire connaître la revue autour de vous.
• Voir le sommaire du n° 29

• Vous pouvez aussi télécharger la brochure de A Ciel Ouvert

Nous avons foi dans cette aventure, et nous savons que nous ne sommes pas seuls.

Merci de faire circuler ce mail aussi largement que possible pour soutenir la revue.

Bien chaleureusement

Évelyne Chevillat

evelyne.chevillat@sources-vivre-relie.org

 

Cordialement

 

¹ – Il s’agit vraisemblablement de la transcription  de la remarquable émission « Noms de Dieu » consacrée à Jean-Yves Leloup, (n° 35 du 4 octobre 1995, mais la vidéo n’est malheureusement plus accessible sur le site de la RTBF).

Jean-Yves se réfère bien sûr à cette parole de Jean Cocteau, à qui on demande : « Si votre maison brûlait, qu’emporteriez- vous ?» – « J’emporterais le feu ! »

² – « Pur » est un de ces petits mots à employer avec une extrême prudence, et plus encore lorsque l’on prend la peine d’en lire la définition dans un dictionnaire !

Si je pense comprendre ce que Noutte Genton-Sunier et Évelyne entendent par là, c’est que, d’une part j’ai environ 25 n° de la revue chez moi, que j’en ai lu bien plus, et que d’autre par ma connaissance, même sommaire, des racines grecques me permet d’établir un lien indispensable avec le « feu ».

« πῦρ », pûr, c’est en effet le « feu » en grec.

Depuis toujours et jusqu’à aujourd’hui le monde est en flammes parce que le « feu » de l’Esprit n’y souffle pas suffisamment. Quand ce « feu » là ne l’éclaire pas et ne lui dicte pas une juste conduite, l’homme réduit à ses seules dimensions corps & âme n’est qu’un « singe en colère qui fait pleurer les anges … ».

C’est pour cela que cette revue Sources doit à tout prix continuer à préserver le « feu » et que nous devons l’y aider.

« J’ai semé du Feu dans le monde et voici que je le préserve jusqu’à ce qu’il s’embrase. »

Évangile de Thomas, logion 10

Et ce « feu » aussi singulier qu’indispensable, la Vision du Soi selon Douglas Harding est un excellent moyen de l’attiser, de le nourrir et de le propager. Le meilleur ratio braises/cendres qu’il m’ait été donné de rencontrer. Essayez … !

 « Des ancêtres il faut conserver la braise et non la cendre. »

Paul Valéry

by-nc-sa

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 4 - Transformation personnelle & sociale, Fondamentaux Transformation personnelle & sociale and taguée , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *