Solutions du passé … inhibiteurs du futur – Jonas Salk

« Les solutions du passé sont devenues les inhibiteurs du futur. »

Jonas Edward Salk¹

JonasSalk
Jonas Salk – 28 octobre 1914 / 23 juin 1995

L’inventeur du premier vaccin contre la poliomyélite parle d’abord de et dans son domaine, la biologie.

Mais serait-il complètement farfelu de généraliser son audacieuse proposition à quasiment tous les domaines – éducation, économie, politique, … – et notamment à celui qui nous intéresse ici sur volte-espace : la recherche & découverte² de Ce Que nous sommes vraiment ?

« Inhibiteur » : le mot, employé à dessein par un scientifique – rompu à l’utilisation de substances inhibitrices – est réellement très fort. Vous connaissez tous quelques synonymes : « empêcher, interdire, arrêter, retenir, freiner, défendre, prohiber. » Son étymologie semble assez claire : de « in » et « habere » : tenir dans, enfermer, incarcérer …

Vous connaissez tous également quelques « solutions du passé » en matière de recherche de Ce Que vous êtes vraiment, en matière de quête spirituelle. Je vous propose juste d’appliquer à votre propre liste, simplement & sincèrement, la remarque, aussi pertinente qu’impertinente, de Jonas Salk, et d’en tirer les conséquences, aussi difficiles, aussi déchirantes soient-elles.

Même si la Vision du Soi selon Douglas Harding date déjà des années soixante, je ne considère bien évidemment pas qu’il soit possible de la ranger dans la catégorie des « solutions du passé ». Bien au contraire, cette méthode demeure une « braise » incandescente … mais la seule manière d’en être certain consiste à tenter l’expérience, à se « brûler » pour rallumer le « feu ». Essayez …

 

Cordialement

 

¹ – Cf. aussi : Jonas Salk, wikipedia anglais

² – Si la recherche s’inscrit assez naturellement dans les dimensions temporelles du passé et du futur, la découverte est toute entière au présent. En quelque sorte elle abolit le temps et débouche sur une « éternité » : un espace vide de toute chose dans lequel il est impossible de mesurer le moindre changement.

Mais il n’empêche que cette découverte de Ce Que Je Suis vraiment, de Cela, de mon « visage originel », … conditionne notre avenir, pour ne pas dire notre survie.

by-nc-sa

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.