Catégories
Fondamentaux Vision du Soi

Soirée « Marie Balmary », jeudi 10 septembre 2020, St-Jean de Maurienne

Marie Balmary

L’événement avait initialement été annoncé par ce billet :

Soirée « Marie Balmary », jeudi 23 avril 2020

Puis reporté à cause du confinement avec celui-ci :

Report de la soirée Marie Balmary

La soirée devrait avoir lieu (je suis optimiste, mais prudent !) :

  • le jeudi 10 septembre 2020, à 19H30,
  • salle Jean-Louis Barrault, sous le théâtre de St-Jean de Maurienne.

Les deux billets ci-dessus proposant l’essentiel des informations, je vous invite à vous y référer.

Le lien vers ce troisième (et j’espère dernier …) billet sera transféré à quelques personnes avec lesquelles j’ai déjà plus ou moins parlé de ce projet. Je les invite toutes à :

  • laisser des commentaires sur volte-espace à propos de leurs remarques & attentes & propositions & critiques …
  • et/ou m’écrire directement : contact@volte-espace.fr
  • faire circuler le lien vers cette proposition, aussi largement que possible, mais surtout auprès de personnes sincèrement intéressées

&

Comme il conviendra vraisemblablement de respecter encore les gestes barrières, seule une place sur deux sera accessible, soit environ 25 personnes. Le plus simple consiste à me confirmer votre présence à cette soirée, pour que je ne sois pas contraint de refuser du monde … Mais le risque me semble assez réduit !

En accord avec les libraires de « Deslivresetvous Maurienne », j’ai décidé de choisir un lieu plus grand, tout en restant à proximité de la librairie afin de maintenir un contact aussi étroit que possible.

NB : pour que l’entrée demeure gratuite, aucun livre ne sera vendu ce soir là. Mais vous connaissez l’adresse de la librairie.

 

Cordialement

 

Rappel :

Il me semble que la meilleure façon d’entrer dans la recherche de cette belle personne consiste à lire : « Le moine et la psychanalyste », paru en 2005 chez Albin Michel et également disponible au Livre de Poche Biblio Essais n° 4414 – 24/10/2007.

 

Par Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils.
La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi.
Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins.
La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.