Société lézardée … – Fin du monde 3

« Cette société lézardée, qui vacille et menace de perdre l’équilibre, s’écroulera bien quelque jour, ne laissant que des décombres et des rescapés, comment ne pas souhaiter sa fin, même si nous devons en pâtir les premiers ? »

Jacques Brosse

Le bonheur-du-jour du 21 novembre.

 

Il ne s’agit pas là d’un quelconque mouvement d’humeur d’un quidam plus ou moins dépressif.

 

Jacques Brosse était un homme remarquable, aussi fin connaisseur de la nature que de la culture, et éminent maître zen. La réflexion ci-dessus émane d’une très profonde connaissance et d’une très large expérience, tant de l’homme que de l’univers. Elle ne peut guère être évitée ou reportée.

Elle demande à être méditée pour prendre sa place, justifiée, parmi les bonheurs-du-jour.

Je réserve une belle photo de ce « passeur » pour un article plus complet. En attendant voici un portrait assez ressemblant …

Moine en zazen

 

Cf. l’hommage rendu à Jacques Brosse par Jean Mouttapa.

Cf. aussi une superbe page consacrée à une exposition (passée) de ses mandalas à la galerie métanoïa (Paris). Le premier paragraphe de la présentation correspond  parfaitement avec la pensée de Douglas Harding, mais surtout avec son expérience de l’œil unique.

 

Cordialement

 

by-nc-sa

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 4 - Transformation personnelle & sociale, Fondamentaux Transformation personnelle & sociale and taguée , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *