Simple comme Proust !

« Le seul véritable voyage, le seul bain de Jouvence, ce ne serait pas d’aller vers de nouveau paysages, mais d’avoir d’autres yeux. »

Marcel Proust

La Prisonnière – A la recherche du temps perdu.

Proust
Marcel Proust 10 juillet 1871 – 18 novembre 1922

C’est dans le n° 34 de  Carnets d’Aventures¹ que j’ai découvert cette citation de notre bon Marcel², remarquable à plus d’un titre :

  • une barre placée très haut : la Fontaine de Jouvence n’a rien à voir avec l’industrie du « rajeunissement » tant à la mode aujourd’hui et si lucrative « parce que nous le valons bien » … Non, il s’agit tout simplement de la Source de la Vie … éternelle, rien de plus, rien de moins.

 

  • une exigence aussi forte que claire : « Le seul … le seul … ce ne serait pas … mais … » C’est un complet retournement de perspective – une volte-espace ! – qu’il  me plait de rapprocher du logion 78 de l’évangile de Thomas :

« Pourquoi battez-vous la campagne ? Pour voir un roseau agité par le vent ? Pour voir un homme ayant sur lui des vêtements délicats comme vos rois et vos grands personnages ?  … »

  • une intuition géniale, impossible mais néanmoins exprimée : « … avoir d’autres yeux ». S’il sera à jamais impossible d’avoir d’autres yeux – quels que soient les efforts des marchands de Google glass ou les délires technoscientifiques des transhumanistes – la Vision du Soi selon Douglas Harding vous permet dès à présent – simplement, concrètement, parfaitement – de Voir cet Œil unique qui est votre Vraie Nature, et de vivre à partir de ce lieu … de cette Fontaine de Jouvence. D’être ce lieu en fait, cet espace d’accueil inconditionnel et illimité.

 

Le seul véritable voyage, c’est ce très court chemin d’un mètre, de là-bas en périphérie à Ici au Centre, le retour à la maison … que nous n’avons jamais quittée. Il suffit de le vouloir³. Mais … n’en croyez pas un traitre mot, venez vérifier tout cela dans un atelier de Vision du Soi.

 

Cordialement

 

¹ – Je me permets au passage de vous recommander cet excellent magazine consacré au voyage « by fair means ». Même si je regrette parfois qu’il ouvre un peu trop largement ses colonnes à des abrutis – désolé, mais c’est vraiment le moins que je puisse écrire – qui continuent à prendre l’avion & détruire le climat. J’avais déjà évoqué ce magazine dans un article dont la lecture est susceptible de vous éclairer un tantinet …

² – Il nous avait déjà offert matière à un article avec cette admirable remarque :

« Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. »

Même si cette phrase magnifique a perdu de sa pertinence depuis l’invention des expériences de Vision du Soi, gageons que les œuvres de Marcel Proust regorgent d’observations de qualité, finement ciselées. Belle motivation pour une (re)lecture intégrale …

Une bonne adresse, celle de la Société des Amis de Marcel Proust. Suivie d’une deuxième, le Centre de recherche Kolb-Proust.

³ – « What do you want ? », la question de Svami Prajnanpad à tous ceux qui voulaient devenir ses disciples. « Qu’est ce que je veux vraiment ? » Arnaud Desjardins avait répondu simplement « atma darshan » … la Vision du Soi.

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 6 - Lectures essentielles and taguée , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *