Renversement de point de vue …

Samedi 16 mars 2013, près de Pont de Beauvoisin, j’ai animé un atelier Vision du Soi & Évangile de Thomas pour un petit groupe d’une dizaine de personnes fort sympathiques.

AD
A. Desjardins

Ayant été amené à parler de mon parcours, j’ai bien sûr évoqué la longue période pendant laquelle j’ai fréquenté assidument l’œuvre d’Arnaud Desjardins (et également tout ce que Colette et Daniel Roumanoff ont fait paraître sur et de Svami Prajnanpad) et effectué des séjours réguliers tant à Font d’Isière qu’à Hauteville.

J’ai également indiqué que mon partage actuel de la Vision du Soi s’aligne parfaitement sur les temps forts de mon parcours antérieur : philosophie éternelle, yoga, adhyatma yoga (le chemin proposé par Svami Prajnanpad). Si j’ai été en mesure de suivre le judicieux conseil de Thomas : « Soyez passant » (Logion 42), et de surmonter les épreuves (Logion 58) des passages du yoga à l’adhyatma-yoga, et de celui-ci à la Vision du Soi, c’est d’abord grâce à Arnaud pour qui je conserve une gratitude éternelle.

Et j’ai aussi cité les quelques extraits ci-dessous d’un ouvrage d’Arnaud : « A la recherche du Soi – Le Vedanta et l’inconscient ». Plus précisément du deuxième chapitre : « Vedanta vijnana – La science du Vedanta ». Et encore plus précisément de la dernière partie de ce chapitre, celle qui commence par : « Je vous propose un renversement de point de vue. » Si vous ne devez lire que quelques pages d’Arnaud Desjardins, parmi plusieurs milliers, je suis intimement convaincu que ce sont celles-là.

« Allez tout droit, et commencez par où j’imaginais que je devais finir. Immédiatement, à l’instant même, installez-vous dans la paix des profondeurs, et voyez combien de temps vous pouvez y demeurer. … Partez de là où on cherche d’habitude à arriver. Vous allez constater que cela ne dure pas, mais vous aurez découvert ce qu’il y a d’essentiel à découvrir.

[…]

Je vous souhaite à tous de découvrir, pendant deux secondes, cette plénitude. Vous la découvrirez si vous y pénétrez directement, pas si vous essayez des techniques lentes qui vous donneront cette paix en un quart d’heure, une demi-heure ou une heure de méditation. Rentrez tout droit au plus profond de vous-même, dans le silence total, l’immobilité totale, l’absence de formes. …

[…]

Prenez le But, c’est-à-dire la plénitude, comme le point de départ. … Le point de départ c’est que vous êtes la Conscience et, par dessus, il y a les formes de conscience. C’est un retournement et c’est ce retournement qui fait le vrai Chemin. »

Dans un atelier de Vision du Soi selon Douglas Harding il n’est question que de cela, que de « Cela ».  C’est ce qui fait de la Vision du Soi un vrai chemin, accessible indépendamment des capacités de compréhension ou de perception (sentiment/sensation) de chacun et quelle que soit son humeur, un chemin qu’il est aisé d’intégrer à sa vie quotidienne. « Le terrain solide du voir … »

Qu’il n’y ait encore que si peu de personnes à vouloir l’emprunter demeure pour moi un profond mystère …

Cordialement


A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, 6 - Lectures essentielles, Ateliers de Vision du Soi, Evangile de Thomas, Harding Douglas, VOLTE & ESPACE and taguée , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *