« Que voulez-vous ? » – Svami Prajnanpad & Arnaud Desjardins

Swami Prajnanpad     1891 - 1974
Swami Prajnanpad
1891 – 1974

« Une terrible parole – dont je n’ai absolument pas mesuré le sens – a été les premiers mots que j’ai entendus de la bouche de Swâmiji :

« What do you want ? »

« Qu’est-ce que vous voulez ? »

Est-ce que vous voulez vous engager dans une aventure que toute l’histoire de l’humanité vous présente comme la plus grande, la seule qui conduise à la perfection¹ au-delà de toute crainte et de toute souffrance, mais qui, comme tout ce qui a une valeur immense, doit être payée très cher ?

Ou bien est-ce que vous voulez ce rêve de plus en plus généralisé dans lequel, sans avoir à traverser cette crise de mort et cette résurrection², on nous promet je ne sais quels pouvoirs miraculeux, quelle sagesse, quelle conscience supra-normale et autres merveilles ? Ce n’est pas parce que le mensonge a pignon sur rue et qu’il est partout répété par les gens cherchant à se rassurer que la vérité pourra être changée.

&

« What do you want ? » demandait si souvent Swâmiji. Que voulez-vous ? Est-ce que vous le voulez vraiment ? Est-ce que vous en ressentez la nécessité impérative ? Voulez-vous vivre le chemin ou le rêver ? Voulez-vous oui ou non vous évader de la prison ?

&

Lors de ma première rencontre avec Swâmiji, j’étais à la fois très touché et très dérouté. Confusément, je sentais que quelque chose de tout nouveau allait commencer dans mon existence. Swâmiji m’a posé une simple question : « What do you want ? ». C’est la question la plus simple. Vous êtes venu. Que voulez-vous ? J’ai répondu « atma darshan », la vision de l’atma, la vision du Soi. J’étais sincère.

Depuis quinze ans, je pratiquais des techniques de vigilance et de méditation, depuis six ans je sillonnais l’Inde, je venais de vivre plusieurs mois en milieu tibétain, tellement impressionné par les grands rinpochés.

Swâmiji a souri : « Very nice, très bien. » Je n’ai pas vu ce qui était contenu dans ce very nice très affectueux.

Cinq ans après, je me suis retrouvé assis devant Swâmiji, les larmes aux yeux. J’ai demandé à Swâmiji : « Est-ce que Swâmiji se souvient de mes premières paroles ? » Swâmiji se souvenait. Mais cinq ans après, qu’est-ce que je voulais ? Je voulais si fort, si fort, si fort … quelque chose qui n’avait rien à voir avec la vision du Soi. Cinq ans pour en arriver là³. »

« Les formules de Svami Prajnanpad, commentées par Arnaud Desjardins »

Cordialement

 

¹ – Attention à ce mot … dangereux. L’ego – la petite troisième personne – a tôt fait de le reprendre à son compte et à sa façon.

Personnellement je préfère évoquer une plénitude en-deçà de toute crainte …

² – Yvan Amar avait formulé ce rêve insensé d’une manière particulièrement originale, amusante et instructive :

« On veut bien être des deux fois nés, mais pas des trois fois morts …

En quelque sorte, on veut bien être des deux fois quelque chose, mais pas des trois fois rien ! »

« Les nourritures silencieuses (Le risque) »

³ – Il me semble juste de dire que le chemin ne commence vraiment que lorsque nous avons répondu pour de bon à cette question … simple. Si c’est « atma darshan » que vous voulez vraiment, alors la Vision du Soi selon Douglas Harding peut s’avérer une aide … inestimable. N’en croyez pas un traître mot, essayez !

J’ai beaucoup de raisons d’éprouver une immense gratitude pour Arnaud Desjardins, mais le dernier extrait de ce texte me laisse à nouveau admiratif devant tant d’exigence, de rigueur, de sincérité, d’honnêteté. Chapeau bas.

 

by-nc-sa

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.