« Objections et réponses » – Epilogue

Cf. l’introduction à cette série d’articles dans Objections et réponses – 1

Dans ce premier article de la série, j’annonçais onze articles – un pour chaque objection – mais voici le douzième. Il aurait en effet dommage de se passer de ce qui suit :

« Mais tout ce qui précède demande à être expérimenté¹. Il est peu intéressant d’écrire ou de lire à ce sujet, et encore moins de se perdre en discussions. […] rien ne remplace le contact personnel. Très peu de personnes ont appris à voir leur Vraie Nature en lisant un livre, celui-ci ou n’importe quel autre.

Par contre, on assiste maintenant chez certains jeunes amis à cette chose très commune : quelqu’un leur montre comment voir², et aussitôt après ils le montrent à un troisième. (Et puisque cette vision ne connait pas de degrés – elle révèle tout ou rien – on ne peut la communiquer imparfaitement.) Ainsi, ils accomplissent en, disons, vingt heures, ce qui pour l’auteur a pris vingt années. Aujourd’hui, la Vision sans tête est contagieuse, et elle le devient toujours davantage et très rapidement³. »

 

Cordialement

 

¹ – Comme dans le zen, le yoga, la méditation, le christianisme ou toute autre voie spirituelle, seule compte le « diamant » de l’expérience personnelle, de la compréhension non-conceptuelle. Le « charbon » de la connaissance de la compréhension d’autrui non seulement ne vaut rien, mais il encombre et retarde l’accès à l’expérience.

(NB : L’image diamant & charbon est empruntée à Aldous Huxley ; il en est question dans cet article.)

Et pourtant … comme sont encore nombreuses les personnes qui essaient, vainement, de se sécuriser en accumulant des références. Elles ne se rendent pas compte à quel point elles empêchent ainsi les « trésors » d’apparaître (Cf. Yoga-Sutras 2, 37), à quel point elles renforcent ce « vieillard » qui sera incapable de trouver « le Lieu de la Vie » tant qu’il n’interrogera pas « l’enfant de sept jours » (Evangile de Thomas, logion 4).

La Vision du Soi selon Douglas Harding constitue une méthode d’une exceptionnelle efficacité pour « interroger l’enfant de sept jours », pour voir la réponse en deçà des concepts. Mais n’en croyez pas un traître mot, et soyez bien convaincus que personne ne peut le faire à votre place.

² – Plus exactement où voir, dans quelle direction : Ici vers le centre, et pas là-bas vers la périphérie, très précisément à 180° de ma vision habituelle et, malheureusement, quasi exclusive. Cela me semble rejoindre le tout début de la transmission chrétienne :

Il [Jésus] leur dit: « Que cherchez-vous ? » Ils lui disent :

« Rabbi ­ ce qui se traduit par “Enseigneur”, où demeures-tu ? »
Il leur dit : « Venez et voyez. » Ils viennent et voient où il demeure.
Ils demeurent avec lui, ce jour-là. C’était vers la dixième heure.
[…]
Philippos trouve Netanél et lui dit :
« Celui dont il est écrit, par Moshè dans la tora, et par les inspirés, nous l’avons trouvé, c’est Iéshoua‘ bèn Iosseph, de Nasèrèt. »
Netanél lui dit: « De Nasèrèt, rien de bon peut-il sortir ? »
Philippos lui dit: « Viens et vois. »

 Evangile de Jean 1, 38 et 46 – André Chouraqui

 

Encore un exemple qui conforte l’idée que cette traduction de Vivre Sans Tête pourrait, devrait, être très utilement reprise.

³ – Quarante cinq ans après, cette « contagion » n’est peut-être pas encore si évidente que le dit Douglas, mais, avec quelques autres, je m’emploie à la propager. N’hésitez pas à nous aider, tout simplement en faisant connaître nos sites, et surtout en nous sollicitant pour des ateliers.

 

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *