Merci Madame Nyssen.

Il ne s’agit pas de faire ici un (trop tardif et guère autorisé) commentaire de la nomination de Françoise Nyssen comme ministre de la Culture du gouvernement d’Édouard Philippe (0).

Ni de discourir à propos du ixième prix Goncourt ou Nobel de la maison d’éditions Actes Sud dont elle est co-directrice¹.

Et surtout pas de colporter des ragots qui n’honorent pas leur auteur présumé …²

Françoise Nyssen

Non. Dans la continuité de l’article « France Culture … la fermeture à l’Esprit ! », je veux juste attirer l’attention sur un petit bijou de collection, bien caché – mais bien présent – dans la page d’accueil du site officiel de la maison d’édition, « le cœur pensant de la baraque »³ en quelque sorte …

Le Souffle de l’esprit, vous le découvrirez en creusant un peu au sein de l’imposant département « Sciences humaines et sociales / Sciences », dans la rubrique « Religions et spiritualité » (4).

C’est dans cette collection que se trouve notamment « Freud jusqu’à Dieu » de Marie Balmary. Mais également bien d’autres ouvrages qui réunissent petit format & sobre facture & ouverture sur l’immensité intérieure (5), comme :

  • « La condition spirituelle de l’être humain » de Thomas Keating
  • « Voyage spirituel dans le bouddhisme zen » de Frère Benoît Billot
  • « Initiation aux Vedas » et « Une Christophanie pour notre temps » de  Raimon Panikkar
  • … et bien d’autres que je n’ai pas (encore) lus

Pour la richesse véritable & inépuisable de tout ce qui est proposé là, merci Madame Nyssen.

 

Cordialement

 

0 – De bien plus mauvais choix de ont été faits dans le passé. Des « hommes qui lisent » ont au moins eu l’intelligence de choisir cette « éditrice bienveillante ».

¹ – Un prix littéraire est parfois un bon livre, mais surtout une machine commerciale à faire du cash. Espérons que cette manne serve à nourrir, au moins en partie, le Souffle de l’Esprit !

² – Je ne polluerai pas l’article avec cette triste histoire, mais je promets de lui en consacrer un prochainement.

³ – « Le cœur pensant de la baraque » : ceux qui lisent auront reconnu cette expression d’Etty Hillesum. Ceux qui n’ont pas encore lu ses pages incandescentes ont bien de la chance de pouvoir les découvrir … sans tarder !

NB : volte-espace propose une étiquette Etty Hillesum.

« Le cœur pensant de la baraque », c’est justement ce que France Culture vient de supprimer dans sa grille de programmes. Pas seulement un petit plus, un « supplément d’âme », mais une fenêtre grande ouverte à l’Esprit, qui demeure le fondement et la justification de tout ce qui est rassemblé – parfois très abusivement – sous le nom de « culture ». Pas de culture sans ouverture à l’Esprit. « L’esprit d’ouverture » n’a jamais suffit, ne suffit pas, ne suffira jamais.

4 – En plus du Souffle de l’esprit le catalogue de cette rubrique comprend notamment :

  • de très nombreux ouvrages consacrés à la spiritualité de l’islam, ce qui, par les temps qui courent – (à l’abîme …?) – n’est vraiment pas du luxe. Il n’y a que ce cœur – pensant, vibrant, aimant … – de l’islam pour le sauver de ses errements, et pour nous sauver d’une globale ignorance à son égard
  • quelques « beaux livres »
  • … et l’indispensable « La corruption du meilleur engendre le pire » d’Ivan Illich.

Il ne manque qu’une réédition du « Procès de l’homme qui disait qu’il était Dieu » de Douglas Harding … Avec tout le buzz fait autour du « blasphème », il serait grand temps de consacrer au sujet un livre … définitif.

5 – L’immensité intérieure, c’est déjà formidable de pouvoir lire à son sujet, mais c’est encore mieux d’en devenir – concrètement, simplement, joyeusement – Le Sujet.

« L’immensité intérieure » , et plus largement la Vision du Soi selon Douglas Harding, sont susceptibles de vous y aider. Essayez, vérifiez.

 

 

 

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 4 - Transformation personnelle & sociale, Fondamentaux Transformation personnelle & sociale, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.