Méditer … ? Méditez … !

Voici quelques citations rassemblées à l’occasion d’une nouvelle année de « Méditation dans l’esprit du zen » proposée par Volte-espace chaque mardi à 19H30, dans la salle 1-3 du Centre Louis Armand, à St-Jean de Maurienne (0).

Méditer … ?

Yvan Amar

« La méditation, c’est le lieu où l’univers se réjouit d’être l’univers. »

Hervé Clerc¹

Hervé Clerc

« La méditation nous introduit dans une réalité dont le centre est partout. Elle n’est ni d’Orient ni d’Occident. »

« La méditation … voir plutôt que penser … voir ce qui se donne à voir, rien de plus, rien de moins. Ne pas superposer des concepts, des images, des représentations, des sentiments, des impressions, aux choses telles qu’elles sont. »

« La méditation est un juste-voir. Mais c’est aussi un voir juste. »

« La méditation consiste, d’abord, à s’arrêter. A se poser. A ne rien attendre. »

« La méditation consiste à se détacher de la surface et à s’établir dans la profondeur. »

« La méditation consiste à adopter la neutralité du miroir, qui n’adhère à rien, ne rejette rien, ne retient rien. »

« Il n’y a rien qui doive être cherché ni poursuivi. Pour la bonne raison que tout est là, présent, sous nos yeux. Il n’y a rien de caché, pas de bonus. Il faut juste les ouvrir. »

« Quels sont les plaisirs de la méditation ? Ils sont nombreux … plaisir du repos, de ne pas être empoigné, saisi, roulé par les pensées. Plaisir de remettre les pendules à l’heure, plaisir de se mettre au présent … Plaisir d’habiter un corps, plaisir de la clarté qui habite ce corps … Plaisir du retour … Plaisir de se tenir en amont … Plaisir de très anciennes sensations, ressurgies d’un lointain passé, et vécues cette fois en pleine conscience. Plaisir d’être au point mort. »

Eihei Dôgen

« La pratique [de la méditation] c’est l’Éveil, l’Éveil c’est la pratique. »

Douglas Harding

« Cette Vision du Soi n’est pas une solution de rechange qui rendrait inutile toute méditation sérieuse. Elle ne nous dispense pas d’un travail convaincu et continuel sur nous-même, mais au contraire elle nous y stimule puissamment. […] Dans notre méthode, méditer en vue de l’Illumination consiste à en jouir. »

Etc …²

Méditez … !

 

Cordialement³

 

0 – Rassemblées pour éditer un prospectus mis à disposition des intéressé(e)s lors du Forum des associations de St-Jean de Maurienne et dans divers lieux.

Pas de commentaires de ma part pour l’instant – trop à dire et encore trop de travail au jardin et au verger. Mais la porte est grande ouverte aux vôtres …

¹ – Les happy few qui n’ont pas encore lu ses livres ont bien de la chance !

De bonnes vieilles questions abordées avec une fraîcheur étonnante & revigorante. N’en croyez pas un traître mot, lisez et relisez, d’urgence !

Et surveillez les prochaines réalisations de cet auteur.

 

 

 

 

² – Je ne pouvais pas décemment rajouter mon nom dans cette liste prestigieuse, surtout pour écrire ce qui suit :

méditer, c’est vivre sans tête & vivre sans tête, c’est méditer.

Proposition considérable … qu’il est seulement possible, et éminemment souhaitable, de vérifier par soi-même.

³ – L’image ci-contre est l’ancien logo du Domaine du Taillé, qui a accueilli des ateliers de Vision du Soi(Vision Sans Tête) à de nombreuses reprises.

 

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 4 - Méditation and taguée , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

2 Responses to Méditer … ? Méditez … !

  1. Bonjour,

    En découvrant votre site, je pense au premier roman « Apavudia Flânerie sur Terre » de Gerard Nazunov publié aux éditions Amalthée. Un roman philosophique, spirituel, est empreint de toute la poésie d’une rencontre entre plusieurs âmes, telle une longue promenade au bord de la destinée. Deux garçons francophones partent aux États-Unis sur les routes de Nouvelle-Angleterre. Ils sont loin de se douter qu’une rencontre extraordinaire élargira leur vision humaine.

    Excellente journée,

    André Vuargnoz-Dumont

    • Bonjour,

      Merci pour votre commentaire et votre intérêt pour Volte-espace.

      En ce qui me concerne, la « rencontre extraordinaire » de « l’homme délicieux » qu’était Douglas Harding a effectivement immensément « élargit » la vision que je porte sur tout ce qui se présente. Sa méthode me semble de nature à porter aussi loin que possible notre développement humain – spirituel, et pas « personnel », surtout pas !

      Bonne journée, en Haute Savoie ou ailleurs.

      Cordialement

      Jean-Marc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.