« Le procès de l’homme qui disait qu’il était Dieu »

« Toutes les grandes vérités sont d’abord considérées comme blasphèmes. »

Georges Bernard Shaw

 

Certes le titre est un peu long, certes l’ouvrage de 440 pages est imposant, certes sa forme est plus qu’originale, certes les dates retenues pour la promulgation de la loi contre le blasphème (2002) et le procès de John-a-Nokes (2003) se sont avérées très légèrement en avance sur la marche du monde …

Mais quel extraordinaire présentation de la Vision du Soi dans ce défilé des 27 témoins à charge et plus de 150 témoins à décharge, et non des moindres, dans la vivacité des échanges entre John-a-Nokes, l’avocat de la Couronne et le Juge …

Et, comme toujours dans le cadre de la Vision du Soi, vous êtes invités à participer à l’action, aux expériences, cette fois ci comme jurés, afin de rendre votre verdict en toute connaissance de … soi, du Soi.

Un très grand livre, le préféré de son auteur Douglas Harding, qui n’a malheureusement pas (encore) eu le succès qu’il mérite, puisque la très belle édition du Relié n’est plus commercialisée.

 

Néanmoins l’association Vivre Sans Tête dispose encore de quelques exemplaires ; n’hésitez pas à manifester votre intérêt pour cet ouvrage.

 

 

Ce livre n’est pas anodin : « Oui, vous courez vraiment un certain risque en lisant ce livre. Si cela vous inquiète, renoncez-y et passez-le à un ami qui ne craint pas de vivre dangereusement. J’ajouterai : vivre dangereusement pour atteindre la sécurité ultime. »

Je vous propose une brève visite des principaux chapitres dans mes prochains articles, avec une illustration musicale de circonstance … Mais rien ne remplacera bien entendu votre propre lecture et surtout votre engagement, corps & âme & esprit, dans les expériences proposées.

 

“… c’est l’un des meilleurs, des plus séduisants exposés du sens profond de la vie chrétienne que j’ai jamais lus.  […] Ce livre exerce l’esprit et touche profondément le cœur. »

Gérard W. Hughes

Cordialement

 

by-nc-sa

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.