« Le moine et la psychanalyste », le film … Pourquoi pas … ?

Les (rares …) lecteurs de Volte & Espace connaissent déjà mon admiration, déraisonnable, pour l’œuvre de Marie Balmary, évoquée dans quelques articles.

Je renvoie les bienheureux qui ne la connaissent pas encore, et qui vont donc avoir la joie de la découvrir, notamment à ce billet qui contient (contenait … désolé) un lien vers la vidéo intégrale de l’émission Noms de Dieux. Et secondairement à cet article déjà ancien de la revue Vivre Sans Tête¹.

Son récit « Le moine et la psychanalyste » (Albin Michel, 2005), qui « … nous introduit dans un monde de relations libératrices … », serait il transposable sur un écran de cinéma ? Je le crois, j’en suis certain, j’en rêve …

J’ai vainement envoyé quelques courriels aux agents des acteurs retenus dans « mon » ébauche de casting … ! Mais bon, ces gens là ne sont vraisemblablement que des « marchands », peut-on en attendre une initiative créative ?

Quels acteurs pour ce futur grand film encore dans les limbes … ? Ce qui suit n’engage bien sûr que moi, et en dit beaucoup sur ma maigre culture cinématographique et … mon âge !

aJaoui
Agnès Jaoui, Ruth ?

Ladies first … Agnès Jaoui

Fille de psychanalyste … et « … baptisée du divan … », musicienne et chanteuse, qui d’autre pour interpréter toute la finesse, l’intransigeance, la douceur et la fermeté de Ruth ?

 

 

Noémie … femme de Dan et amie intime de Ruth, celle qui rend possible toutes ces belles rencontres², une présence infiniment discrète et aimante … Désolé, je cale, mais il me faut bien laisser un peu de travail aux personnes dont c’est le … métier ! Emmanuelle Devos pourquoi pas … ?

Vincent_Lindon
Vincent Lindon, Simon ?

Un « seigneur » en recherche philosophique et vie monastique, avec l’expérience d’un ancien médecin, french doctor à temps partiel, grand connaisseur de musique et de poésie …

Là encore, qui d’autre pour tenir le rôle si densément humain & divin de Simon ?

Jean-Pierre_Bacri
Jean-Pierre Bacri, Dan ?

 

 

 

 

Un « voyou qui ne sait plus très bien où il se trouve sur la carte des hommes et des dieux … » : pourquoi pas ce bougon magnifique dans le rôle de Dan, époux de Noémie … ?

 

Michael_Lonsdale
Michael Lonsdale

 

Et si un « vieux » moine devait apparaître dans ce film, là encore qui d’autre que cet habitué³ du rôle …?

 

Ce qui faisait défaut à « mon » projet, jusqu’à ce que je regarde « Jimmy P. – Psychothérapie d’un Indien des plaines », c’était un producteur. Désormais je sais que si ce film se monte un jour, ce sera chez Why Not Productions, puisqu’après le succès de « Des hommes et des dieux », l’heure est venue de tenter de réaliser « Le moine et la psychanalyste ». Sous ce titre explicite, ou sous un autre … le livre regorge de possibilités.

Quel réalisateur justement ? Arnaud Desplechin, Xavier Beauvois, Arnaud Beauvois, Xavier Desplechin, les deux, …

? A proximité de l’abbaye de Tamié évidemment, avec l’appui technique de la communauté et d’Henry Quinson  d’une part, de Marie Balmary d’autre part.

Combien pour « l’inventeur » de ce projet insensé, votre serviteur ?

  • Être autorisé à assister au tournage, … promis je serai sage !
  • Pouvoir animer un atelier de Vision du Soi selon Douglas Harding avec toutes les personnes de l’équipe qui le souhaiteront.
  • Et percevoir une rente à vie d’un petit fromage de Tamié (570 grammes), le meilleur fromage du monde, expédié à domicile chaque semaine ! (Exigence insensée … éventuellement négociable !)

 

Cordialement

 

¹ –  Et que ceux (rares …!) qui n’accrochent guère à la Vision du Soi consacrent quand même un peu de temps à l’œuvre de cette femme remarquable : Marie Balmary est incontournable.

Vision du Soi … Vision Sans Tête ? Tout ce que vous voulez savoir se trouve dans cet article.

² – Ce qui rend la rencontre possible, c’est bien sûr notre vraie nature d’espace d’accueil illimité et inconditionnel. Sans doute le plus beau « rôle » qui nous soit donné d’endosser …

³ – Rien qu’un « rôle » ? Bien sûr que non : Monsieur Lonsdale fait bien évidemment partie de la famille des « monachos », ces « solitaires et simplifiés » de l’Évangile de Thomas.

 

by-nc-sa

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 7 - Actualité des valeurs monastiques and taguée , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.