Le futur de l’homme – Christiane Singer

« Aussi le défi de notre époque n’est-il ni un défi économique, ni un défi politique, ni un défi scientifique, c’est un défi d’ordre à la fois psychique et mystique¹.

Si dans ce monde où elle menace de disparaître, nous ne réveillons pas en nous cette dimension d’éternité, de contemplation, d’accueil², la dimension féminine et sacrée en nous – si nous ne créons pas ces enclaves de silence où la frénésie se trouve suspendue, nous aurons oublié nos vocations d’hommes et de femmes.

Dans cette surenchère de produits, cette pléthore de biens, cet excès de paroles, de slogans, d’idéologies qui nous étouffent, nous n’avons besoin ni d’une nouvelle théorie, ni d’un autre messianisme, ni d’une nouvelle idéologie de la bienfaisance, ni même – ah, j’ose le dire – d’un nouvel humanisme ! Nous n’avons besoin que d’un silence, d’une pause, d’une amnistie – le temps de renouer avec notre identité véritable³. »

Christiane Singer

Conférence prononcée dans le cadre du Forum de Lyon, « Devenir vivant », en octobre 1995.

singer christiane sourire
Christiane Singer

Cordialement

¹ – Il me semble possible d’écrire seulement « mystique«  : en effet, la prise de conscience de cette dimension « supérieure » entraîne nécessairement une transformation du niveau « psychique ». Alors que l’inverse n’est pas vrai du tout … Malheureusement ce mot mal connu, mal compris, qui caractérise l’accomplissement de la vocation d’être humain fait encore bien peur …

Une lecture conseillée : « L’encyclopédie des mystiques » sous la direction de Marie-Madeleine Davy chez Robert Laffont, 1972.

² – La Vision du Soi selon Douglas Harding se concentre essentiellement sur la découverte de cet espace d’accueil illimité et inconditionnel que nous sommes tous, cet espace qui est notre fondement même. « Vraie Nature, Visage Originel, Pure Lumière, Nature de Bouddha, Royaume, … » : les mots qui le désignent sont nombreux, mais l’expérience en est unique, simple, concrète, précise.

Cet oubli de notre vocation d’être humain n’est pas qu’un problème individuel. Nos sociétés se désagrègent littéralement du fait de cet oubli, de ce refus. Comme disait Ramana Maharshi :

« L’oubli du Soi est la source de toutes les misères. »

³ – Un atelier de Vision du Soi n’est pas un « machin » de plus, plus ou moins « new-ageux » parce qu’apparu dans les années soixante … Ce n’est rien d’autre qu’une « pause pour renouer avec notre identité véritable ». Pause incroyablement efficace parce que méthodiquement structurée autour de trois composantes :

  1. les géniales expériences d’attention mises au point par Douglas Harding : le percept prime sur tout le reste ;
  2. des temps de dialogue après chaque expérience, pour essayer de verbaliser ce qui a été vécu ;
  3. des citations de textes de la « Philosophie Éternelle » pour vérifier, s’il en était besoin, que la démarche s’inscrit bien dans une continuité essentielle et immémoriale.

 

by-nc-sa

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *