« Le choc Simone Weil » – Jacques Juillard

Ce bref essai de Jacques Juillard qui vient de paraître aux éditions Flammarion commence ainsi :

« On ne sort pas indemne d’une rencontre avec Simone Weil. »

SimoneWeil
Simone Weil
3 février 1909 – 24 août 1943

Mais à quoi bon lire un livre pour en sortir « indemne », non bousculé d’une manière ou d’une autre ? Il faudrait inventer un mot pour ces « faux bouquins achetés au poids » évoqués par Georges Brassens et qui ne servent qu’à perdre son temps, caler un meuble, prendre de la place et de la poussière sur une étagère. Peut-être que celui de « best-seller » suffit à peu près …

Jean-Claude Guillebaud a consacré une chronique hebdomadaire à cette « figure éblouissante de l’insoumission ». Et il remarque assez finement à quel point Simone Weil a toujours porté attention à son propre « contraire », à la pensée et au sort de « l’autre ».

« Qu’est-ce donc que cette persistance des contraires ? » demande Simone Weil. « Une assurance contre la pensée totalisante, et même totalitaire. »

Il me semble que pareillement, et dans un registre pas si éloigné que cela de celui de la vie & œuvre de Simone Weil, Douglas Harding évite lui aussi soigneusement « … cette funèbre manie du dogmatisme, du tout ou rien, du blanc et du noir … », que dénonce J-C. Guillebaud.

L’équilibre bien ordonné qu’il permet de voir clairement, c’est-à-dire de vivre, entre notre petite troisième personne, le moi, l’ego, … et le Grand, la Première Personne, le Soi, … constitue un aboutissement et une série de commencements qui ne laissent pas non plus indemne. Mais, comme d’habitude n’en croyez pas un mot. Venez faire et tester les expériences dans un atelier de Vision du Soi.

Quelques ressources à propos de Simone Weil :

Répliques d’Alain Finkelkraut a évoqué le 8 mars 2014 l’Actualité de Simone Weil.

Son œuvre est disponible aux éditions Gallimard, collection Quarto.

Simone Weil, philosophe de l’absolu

Pensées de Simone Weil, un site sans prétention … richissime ! Cf. notamment l’onglet « Liens ».

L’émission Les racines du Ciel consacrée au livre de Jacques Julliard.

 

Cordialement

 

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils.
La lecture de « La philosophie éternelle » d’Aldous Huxley m’oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi.
Mon parcours intérieur emprunte d’abord la voie du yoga, puis celle de l’enseignement d’Arnaud Desjardins.
La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d’accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.

Cette entrée a été publiée dans 4 - Transformation personnelle & sociale, Fondamentaux Transformation personnelle & sociale and taguée , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *