« Le Chaos primitif » – Boualem Sansal

boualem_sansal
Boualem Sansal

Ce texte dur et dru de Boualem Sansal,

« Le Chaos primitif »

qui établit des parallèles entre  changement climatique et « changement islamiste », peut et doit être écouté dans l’émission « La vie moderne » sur France Culture, lu par son auteur :

« Parlement sensible » du 30 novembre 2015.

 

Il est également possible de le lire dans l’ouvrage collectif « Du souffle dans les mots – 30 écrivains s’engagent pour le climat » aux éditions Arthaud, novembre 2015.

SouffleMotsLa Maison des écrivains et de la littérature avait engagé 30 + 1 auteurs à écrire chacun un discours et à venir le prononcer à l’Assemblée nationale lors d’une journée exceptionnelle le 14 novembre 2015. Cette action visait à porter plus haut dans les consciences, par la voie de la littérature, l’urgence à agir contre le réchauffement climatique. Parmi les événements littéraires dans le cadre de la COP 21, ce Parlement sensible devait constituer l’une des propositions majeures.

L’événement avait dû être annulé suite aux attentats qui avaient frappé Paris et Saint-Denis la veille.

&

« Rien n’arrêtera les uns dans leur marche vers le salut et rien ne retiendra les autres dans la défense de leur havre. A ce stade, « partager » aura disparu du code de la la vie, l’autre est l’ennemi absolu. »

 

Cordialement

 

Je comprends ce texte, tout comme « 2084 – La fin du monde » que je viens de commencer, comme des vecteurs importants de ce « catastrophisme éclairé » théorisé par Jean-Pierre Dupuis. En ne nous cachant rien de l’ampleur du risque que nous prenons à ne pas vouloir imaginer – nous représenter aussi clairement que possible – la catastrophe, ils contribuent à la désamorcer. (Cf. également cette note de lecture.)

Ces textes terribles sont en réalité plein d’espoir. Merci, Monsieur Sansal.

La Vision du Soi selon Douglas Harding peut également nous aider à avancer de manière décisive, non pas vers le « salut », mais vers l’éveil à notre véritable nature, en-deçà de tout conditionnement religieux périphérique. Et à conserver le verbe « partager » en bonne place dans notre langage. N’en croyez surtout pas un traître mot, essayez, vérifiez.

by-nc-sa

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 4 - Transformation personnelle & sociale, Fondamentaux Transformation personnelle & sociale and taguée , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *