L’avertissement du Président, 2

L’affaire « Benalla » semble inviter à relire avec attention ce texte de Marie Balmary : « L’avertissement du Président », repris précédemment sur volte-espace et, de manière surprenante, presque nulle part ailleurs … ?

Voici quelques extraits pour vous inciter à relire l’intégralité du texte, qui interroge le choix musical de « l’Air du champagne » de Don Giovanni de Mozart fait par Emmanuel Macron en de très (trop …?) nombreuses occasions :

« Don Juan est celui qui fait éclater les alliances, se moque des fidélités, met le désordre dans les relations et les places sociales, le désymbolisateur par excellence. …

Cet homme (Don Giovanni) dira plus tard :

« Je ne souffre pas d’opposition. »


Le Président [Emmanuel Macron] nous dit-il : ne me laissez pas aller au devant de la punition de Don Juan, ne me laissez pas vous défaire ? Si tel est le cas, merci, Monsieur le Président, merci de nous prévenir. Car ce n’est pas Don Juan qui a été élu Président de la République française, c’est vous. »

&

Ce qui m’inquiète le plus dans cette histoire – Emmanuel Don Juan & Alexandre Leporello – c’est la perspicacité dont a su faire preuve Marie Balmary à partir de ce choix musical – étonnant, assumé, justifié, … – de « l’Air du champagne ». Sachez, si vous ne connaissez pas ses ouvrages, que cette exceptionnelle perspicacité c’est un peu sa marque de fabrique : elle l’a démontrée, tant avec ses travaux sur Freud (« L’homme aux statues – Freud et la faute cachée du père ») qu’avec ses nombreuses & fructueuses découvertes dans les deux Testaments (Cf. le reste de sa bibliographie … « tout est bon chez elle, y’a rien à jeter … » !) N’en croyez pas un traître mot, lisez, vérifiez !

Mais Freud et la Bible sont des options facultatives (encore que …), alors que la présidence de la République Française concerne tous les citoyens que nous sommes, engage notre avenir à tous. J’ignore qui répondra à l’invitation de « venir le chercher » lancée récemment par Emmanuel Macron, et je ne vois d’ailleurs pas trop qui sera disposé à le faire de bonne foi. Je pense plutôt qu’il serait essentiel, pour lui & pour nous, que lui-même aille se « chercher » au cœur de ses propres zones d’ombre … Ce travail en profondeur, chacun se doit de décider de le faire individuellement, même s’il est toujours possible de bénéficier de l’aide de personnes compétentes. C’est, paradoxalement, sans doute ce que nous pouvons faire de plus utile pour tous ceux qui nous entourent.

On ne peut donc qu’espérer qu’Emmanuel Macron se mette enfin « en marche » dans cette direction intérieure, sinon les « avertissements du Président » risquent fort de se multiplier … Ce n’est pas si compliqué : il faudrait juste commencer par retourner cet index de 180° !

S’il estime que la Vision du Soi selon Douglas Harding peut lui être utile, je suis bien entendu à sa disposition ! Plus largement, s’il est un poste qu’il serait utile de prévoir dans tous les exécutifs de la planète, c’est bien celui de chargé de mission en Vision du Soi selon Douglas Harding !

 

Cordialement

 

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 4 - Transformation personnelle & sociale, Fondamentaux Transformation personnelle & sociale and taguée , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.