La plus grande tentation humaine … – Thomas Merton

« La plus grande tentation humaine est de se contenter de trop peu. »

Thomas Merton

Thomas Merton

 

Cordialement

 

Si vous étiez persuadé jusqu’à la lecture du paradoxe ci-dessus que « la plus grande tentation humaine » devait  être cherchée du coté des grands classiques : pouvoir, argent, sexe, drogues, … vous voilà détrompé ! Elle consiste à se contenter de la zone « je suis humain » du dessin ci-dessous, zone périphérique qui ne constitue qu’une partie ridiculement réduite du « Tout » de l’expérience humaine :

Alors certes, pour réaliser cette plénitude il convient de passer d’abord par le « Rien », par l’expérience de cet espace d’accueil illimité et inconditionnel qui est notre vraie nature, à tous. Mais d’une part ce n’est pas cher payé, d’autre part c’est le seul accès. Alors …

« Il serait bon d’ouvrir les yeux et de voir. »

Thomas Merton

La Vision du Soi selon Douglas Harding peut considérablement vous aider à Voir ce que vous êtes véritablement. Mais il convient que vous ayez d’abord l’audace de cesser de « jouer petit ». Essayez, vérifiez !

Il est également possible de se demander si les excès comportementaux dans le domaine des grands classiques évoqués ci-dessus ne proviennent pas de l’ignorance de cette plénitude humaine promise & possible, de l’illusion qu’il serait terriblement difficile d’y accéder ? S’ils ne sont pas une simple compensation à l’insupportable frustration de ne pouvoir accéder à sa dignité d’être humain : « passer du statut d’image à celui de ressemblance » … ? Poser la question, c’est y répondre.

Comme ces excès induisent de grandes souffrances individuelles & de grands désordres sociaux, il conviendrait de décider d’en sortir le plus rapidement possible : c’est « le seul espoir ».

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.