La métamorphose, une histoire Hermès … ?

HermesBicéphale
Hermès de Fréjus

Voici un billet de circonstance, écrit après avoir récemment subi une publicité Hermès dans un magazine. Plus exactement une overdose de publicité, quatre pleine pages dans les neuf premières !

Si la télévision est un mal diffus, la publicité constitue assurément l’essence de la maladie : elle emplit tout un chacun de confusion en s’efforçant de remplacer son profond désir d’être par l’envie d’avoir diverses choses plus ou moins inutiles.

Si, comme tout être humain normalement constitué, vous éprouvez ce désir de métamorphose et que vous ne voulez à aucun prix vous contenter d’une parodie à base de choses, d’objets – aussi utiles, beaux, luxueux, parfaits soient-ils – alors Hermès, dieu de la chance et des carrefours, peut aussi vous orienter vers :

Dans la mesure où l’être humain porte en lui un désir d’infini que l’Infini seul peut combler, toute la démarche publicitaire est totalement vaine, un pur néant. Mais elle produit néanmoins des dégâts considérables, sur ses victimes, sur ses acteurs, sur l’économie au sens noble de ce mot, sur la démocratie, sur la nature, … Bref, la publicité est une véritable catastrophe.

Georges Bernanos et Jacques Ellul l’ont expliqué beaucoup mieux que je ne saurais le faire, et leurs analyses sur le sujet, comme sur la plupart des autres, conservent toute leur pertinence.

L’action de Résistance à l’agression publicitaire et de Casseurs de pub, entre autres associations, n’a jamais été aussi nécessaire. [NB : l’image ci-dessous met en scène une femme, mais s’il est un secteur où la parité est assurée, c’est bien celui de la crédulité devant la publicité.]

antipub

Mais, et ce n’est pas de la pub, la Vision du Soi peut combler votre infini désir d’infini avec une efficacité que vous n’imaginez pas. N’en croyez surtout pas un mot, essayez !

Cordialement

 

by-nc-sa

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 4 - Transformation personnelle & sociale, Fondamentaux Transformation personnelle & sociale and taguée , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.