La fragilité, faiblesse ou richesse ? – Partie 2

L’ensemble de ce colloque sur le thème de la fragilité, auquel a participé Marie Balmary, a déjà été présenté ici.

Les écrits de cette femme remarquable pèsent du poids de la présence de l’autre et du Tout Autre, en plus de la sienne, mais ils sont relativement rares. Impossible donc de laisser passer cette quinzaine de pages d’une belle densité sur un sujet majeur :

« Fragilités, condition de la parole selon la Bible et la psychanalyse »

fragileMarie Balmary expose d’abord un fait : « Fragile ne veut dire qu’une seule chose : que ça casse » et constate que, tous autant que nous sommes, « Nous travaillons donc énormément à vaincre la fragilité ».

Puis elle en vient rapidement au genre de questionnement paradoxal qu’elle affectionne :

« Y a-t-il un autre point de vue qui permettrait de voir la fragilité comme quelque chose d’utile ?« 

L’image de la coquille d’un œuf d’oiseau lui fournit la réponse :

« La coquille de l’œuf n’est en effet vraiment utile que si, après avoir servi de protection, elle peut disparaître. … En gardant l’image de l’œuf dont la fragilité est nécessaire à la vie, on voit qu’une secte ou un système totalitaire est une coquille qu’on renforce sans cesse pour qu’elle ne casse pas. L’oiseau doit rester à l’intérieur. La fragilité a disparu. C’est la coquille qui compte. Le poussin doit servir la coquille au lieu que la coquille le serve. Tant d’institutions peuvent ainsi pervertir leur rôle en inversant l’ordre des services : institutions humaines non fragiles, communautés non ouvertes, matrices closes. »

Ce paragraphe ouvre à lui seul un vaste et grave champ de réflexion, mais c’est surtout la dernière expression qui m’a donné l’idée de ce billet, car dans ses ateliers Douglas Harding utilisait assez régulièrement un schéma intitulé « matrices » :

 

Matrices

(Désolé pour sa qualité, je m’efforce de trouver mieux au plus vite.)

Le développement de ce schéma se trouve dans le chapitre 15, « Le trois fois né » du livre de Douglas « Être et ne pas être » aux Éditions Almora, 2008. (Traduction de « To Be and not to be, that is the answer », 2002). Ce texte a également été publié dans le n° 3 de la revue Vivre Sans Tête.

En voici quelques extraits :

« L’adulte est né trois fois. … première étape dans la matrice maternelle … seconde dans la matrice sociale. Si tout se passe bien, … dans la troisième matrice, spirituelle, l’être humain … s’éveille à l’ÊTRE, devient Celui (ou Celle) qui Voit. Et finalement lors de ce que l’on appelle la mort, vous renaissez en Dieu², dans la matrice cosmique qu’en réalité vous n’avez jamais quittée.

  • L’histoire de votre gestation personnelle est le résumé de votre histoire ancestrale, sa récapitulation. … embryologie …, éducation …, sagesse …
  • Le sens de chaque étape apparaît seulement dans l’étape suivante. … des organes inutiles dans notre vie utérine à leurs multiples utilisations dans notre vie humaine. Des événements dénués de sens dans notre vie humaine à leur contribution à notre vie spirituelle. Et des aventures éparpillées de notre vie spirituelle à leur unification et leur achèvement dans leur divinité éternelle.
  • A chaque étape, votre naissance peut se faire par voie normale ou « tunnel de naissance » ou bien par « césarienne ». … Mettez votre visage dans l’une des deux ouvertures³, placez l’autre contre le miroir de votre salle de bain et prenez au sérieux ce que vous voyez là-dedans : voyez que vous renaissez concrètement de la matrice 2 où vous êtes manifestement cet être humain périssable, dans la matrice 3, de votre coté du tunnel, où vous êtes manifestement cet Etre-NonEtre spirituel impérissable. Là-bas tout meurt. Ici, il n’y a rien qui puisse mourir. …
  • Votre mort est votre naissance dans l’Intemporel. … Ce qui signifie, en clair, que chaque créature qui est née dans le temps meurt hors du Temps, dans l’Intemporel, l’Éternité, où elle ne mourra jamais.

Que pourriez-vous souhaiter de mieux ? Vous contenteriez-vous de moins ? »

tunnelBosch
L’ascension vers l’Empyrée – Jérôme Bosch

 

NB : Marie Balmary évoque dans son intervention le très pertinent concept de « néoténie », que Michel Fromaget développe longuement dans « Corps Âme Esprit ». Le schéma des « matrices » ci-dessus permet de se représenter clairement de quoi il est question : d’une existence dont le développement est interrompu au stade de la matrice sociale, dont la non-naissance à l’Esprit bloque l’évolution vers la plénitude, vers le véritable stade adulte.

Un atelier de Vision du Soi selon Douglas Harding vous propose simplement de dépasser ce blocage dans la matrice sociale close, de faciliter votre naissance à … l’Esprit, à ce qui ne saurait casser, jamais …

 

Cordialement

 

¹ – Je ne fais ici qu’effleurer ce texte, en lien avec le projet volte & espace. Je ne peux que vous conseiller de tout lire & relire … Cette intervention a été intégralement reprise sur le web ici, mais je vous conseille vivement le livre qui reprend l’ensemble du colloque.

² – Si le mot « Dieu » vous dérange, remplacez-le par celui qui vous gène le moins, « matrice cosmique » pourquoi pas. Comme le dit si bien le Tao-tö king, aucun mot n’est de toute façon véritablement adéquat.

³ – Douglas renvoie ici à l’expérience du tube, ou tunnel, bien décrite ici dans sa version à deux personnes. Mais, je vous en conjure, ne vous contentez pas de lire sa description, faites-la pour de bon et … « prenez au sérieux ce que vous voyez là-dedans » !

by-nc-sa

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils.
La lecture de « La philosophie éternelle » d’Aldous Huxley m’oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi.
Mon parcours intérieur emprunte d’abord la voie du yoga, puis celle de l’enseignement d’Arnaud Desjardins.
La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d’accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.

Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *