Journée des femmes …

Voici ma modeste contribution à la journée des Femmes :

« Dans le pays où les femmes sont honorées, là les dieux se réjouissent. Là où elles ne sont pas honorées, là tous les efforts sont vains¹. »

Manu (3, 56)

Cette citation extraites des lois de Manu figure dans le tome trois de « Svâmi Prajnânpad ou une synthèse Orient-Occident », livre de Daniel Roumanoff édité par La Table Ronde. (Chapitre 3, partie 2, D, 4)

Et la précédente citation (Chapitre 3, partie 2, D, 3) me semble admirablement préciser cette loi de portée générale :

swami_prajnanpad2
Svâmi Prajnânpad

« Pour devenir un sage il faut avoir une vraie mère, un vrai père et un vrai maître et vous savez qu’un précepteur vaut dix maîtres, qu’un père vaut cent précepteurs et qu’une mère vaut mille pères². »

Il s’agit du commentaire par Svâmi Prajnânpad d’un verset de la Brihadâranyaka Upanishad :

« Il parle comme quelqu’un qui a une vraie mère, un vrai père et un vrai maître³. » (4, 1.2)

Cordialement

¹ – Considérez qu’il s’agit là d’un texte très ancien, et même si vous estimez n’en avoir rien à faire que « les dieux se réjouissent », manière traditionnelle de dire que les choses sont dans un ordre juste, retenez l’implacable deuxième partie de la proposition … Sur une très grande majorité de la surface de la Terre « tous les efforts sont vains »

² – Je prends le risque insensé de parler de « mère » dans le cadre de la journée des « femmes » ! Et même de faire un pas de plus en parlant de « vraie mère » ! Je n’ignore bien sûr pas qu’une femme ne se réduit pas à son rôle de mère, mais je sais également que tout l’édifice de la vie repose sur cette fonction essentielle … J’espère que les féministes et les machos retiendront au moins le ratio de une pour mille proposé … et que cela les fera tous réfléchir un peu !

³ – Les « vrais maîtres » ne courent pas les rues, pas plus aujourd’hui qu’autrefois … La Vision du Soi selon Douglas Harding peut vous apporter une aide décisive concernant quoi chercher, où chercher, quand, comment, … Ayez l’audace d’essayer quelques expériences !

by-nc-sa

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 4 - Transformation personnelle & sociale, Fondamentaux Transformation personnelle & sociale and taguée , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *