Catégories
4 - Transformation personnelle & sociale Fondamentaux Transformation personnelle & sociale Fondamentaux Vision du Soi

Jeunes et cons … vieux et fous … cherchent l’amour – Damien Saez

Quelques « cadeaux » à l’occasion du 150° anniversaire du Canada, fêté ce 1° juillet 2017 :

  • le site du documentaire « L’Heureux naufrage ». Une œuvre (0) indispensable qui pose clairement la question suivante : est-ce qu’une société, en l’occurrence celle du Québec,  fonctionne mieux après avoir jeté le « bébé » de la spiritualité avec « l’eau du bain » de la religion¹ … ? Cette question vaut bien sûr pour toutes les sociétés qui ont connu ce même processus … Toutes auraient intérêt à se souvenir de la devise du Québec … « Je me souviens »².

  • quelques extraits de cette chanson de Damien Saez apparaissent dans le documentaire :

« Encore un jour se lève sur la planète France
Et je sors doucement de mes rêves je rentre dans la danse³
Comme toujours il est huit heures du soir j’ai dormi tout le jour
Je me suis encore couché trop tard je me suis rendu sourd encore

Encore une soirée où la jeunesse France
Encore elle va bien s’amuser puisqu’ici rien n’a de sens
Alors on va danser faire semblant d’être heureux
Pour aller gentiment se coucher mais demain rien n’ira mieux

Puisqu’on est jeune et con
Puisqu’ils sont vieux et fous
Puisque des hommes crèvent sous les ponts
Mais ce monde s’en fout
Puisqu’on est que des pions
Content d’être à genoux
Puisque je sais qu’un jour nous gagnerons a devenir fous

Encore un jour se lève sur la planète France
Mais j’ai depuis longtemps perdu mes rêves je connais trop la danse
Comme toujours il est huit heure du soir j’ai dormi tout le jour
Mais je sais qu’on est quelques milliards à chercher l’amour encore

Encore une soirée ou la jeunesse France
Encore elle va bien s’amuser dans cet état d’urgence
Alors elle va danser faire semblant d’exister
Qui sait si l’on ferme les yeux on vivra vieux

Puisqu’on est jeune et con
Puisqu’ils sont vieux et fous
Puisque des hommes crèvent sous les ponts
Mais ce monde s’en fout
Puisqu’on est que des pions
Content d’être à genoux
Puisque je sais qu’un jour nous nous aimerons
Comme des fous

Encore un jour se lève sur la planète France
Et j’ai depuis longtemps perdu mes rêves je connais trop la danse
Comme toujours il est huit heures du soir j’ai dormi tout le jour
Mais je sais qu’on est quelques milliards à chercher l’amour. »

 

Cordialement

 

0 – Les frais postaux depuis le Canada étant tout à fait déraisonnables, vous pouvez commander le DVD en France, ici ou . Il semblerait que le DVD étendu n’est disponible qu’au Canada … dommage.

Vous pouvez aussi le recommander chaudement à toutes sortes d’institutions, qui pourront s’en servir pour lancer et soutenir une réflexion des plus utiles pour améliorer le fonctionnement de nos sociétés … modernes.

¹ – Une « société » qui est allé au bout de ce processus de « désenchantement » mérite-elle encore ce nom ? Est-elle encore capable de fonctionner sur des bases saines ? Dispose-t-elle des moyens lui permettant d’assumer ses idéaux ? Dans le cas de la France, est-elle en mesure de faire vivre sa devise républicaine : « Liberté, égalité, fraternité » ?

Il me semble que la réponse se trouve, d’une part dans les questions, d’autre part dans les actualités de la dite « société » …

Notez bien que je ne regrette aucun passé – fantasmatiquement « glorieux » – et que je me félicite plutôt que le christianisme ait grandement contribué à nous sortir de la religion, même s’il reste encore de quoi faire …

Mais ne serait-il pas désormais nécessaire de remettre au centre du débat public « l’hypothèse de travail minimale » d’Aldous Huxley … ? Ne serait-il pas nécessaire, avec Marie Balmary, Jean-Claude Guillebaud, Gianni Vattimo et quelques autres, de retrouver le chemin du sens, de l’humain véritable, notamment à l’aide des trésors spirituels d’un christianisme épuré de ses scories socio-culturelles ?

Il me semble que, là encore, d’une part la réponse se trouve dans les questions, et que d’autre part la Vision du Soi selon Douglas Harding serait susceptible de contribuer très activement au bon déroulement de ce processus. Comme d’habitude, n’en croyez pas un traître mot, essayez, vérifiez.

² – Se souvenir … qu’il existe un immense trésor spirituel, de recherches et de découvertes, de méthodes et de moyens habiles (upayas), de textes, poèmes, œuvres … qui n’attend que d’être revisité et librement incarné par tout un chacun. Même si le « progrès qui fait rage » essaye par tous les moyens de nous convaincre que ce trésor … n’existe pas !

« La philosophie éternelle » d’Aldous Huxley et « L’immensité intérieure » de Douglas Harding & David Lang peuvent aider à se souvenir … Mais un atelier de Vision du soi est de nature à transformer la lettre en esprit … N’en croyez pas un traître mot, essayez, vérifiez.

³ – Une « danse », un tourbillon (vritti) pour s’étourdir, pour oublier, dormir, faire semblant, jouer le jeu du masque … l’exact inverse de cette « ronde » proposée tant par Marie Balmary que par la Vision du Soi. Comparez … !

Sortons de cet « état d’urgence » et commençons dès à présent « à nous aimer
comme des fous » … La Vision du Soi constitue une magnifique « entrée principale » pour cette nécessaire proposition : à quoi bon vivre sinon !

Par Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils.
La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi.
Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins.
La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.