« … jamais véritablement détendu. » – Woody allen

« Tant que l’homme sera mortel, il ne sera jamais véritablement détendu. »

WoodyAllen

C’est une célèbre boutade de ce cher Woody Allen. Vous allez (peut-être …) me dire que ce n’est qu’une célèbre boutade de ce cher Woody Allen. Et pourtant … il suffit de laisser à cette phrase le temps de se diffuser dans notre espace mental, de l’imprégner peu à peu,  pour aboutir à une alternative d’une grande simplicité :

  • soit nous sommes résigné à ne jamais être véritablement détendu, à être à jamais habité par une peur sous-jacente, à toujours maintenir une tension défensive minimale, à faire semblant de croire à l’intérêt de ces compensations, aussi misérables qu’innombrables, vendues par notre société … qui s’efforce par tous les moyens d’escamoter la mort
  • soit nous souhaitons vraiment parvenir en cet état de détente complète, « chitta vritti nirodha » (Yoga sutra I, 2), « complete release of all tensions » de Swami Prajnanpad, l’ataraxie, la paix qui dépasse toute compréhension, ananda, béatitude, le Repos de Thomas, … (la créativité humaine a forgé de très nombreux synonymes). Sommes-nous alors convaincu à 100 % de sa possibilité et le voulons-nous vraiment ?

Si nous décidons de nous placer dans le deuxième cas de figure, le seul raisonnable à bien des égards, nous devons nous poser la question, non pas objective de « la » mort, mais bien subjective de « notre » mort. Et de manière encore plus précise, nous devons impérativement parvenir à voir clairement « qui » meurt.

Voir clairement « qui » meurt

« Le petit livre de la vie et de la mort » de Douglas Harding (Éditions Dervy, 1997) est dédié à ce sujet central. Son chapitre 16 détaille ressemblances et différences entre les Expériences Présentes de la Mort (EPM) et les Expérience du Seuil de la Mort (ESM). Dans le monde anglo-saxon il s’agit bien sûr des célèbres NDE, Near Death Experiences, popularisées par R. Moody, et des Present Death Experiences mises au point par Douglas, et pour l’instant nettement moins connues …

… mais tellement plus utiles et pratiques, plutôt que d’attendre la « bienheureuse » éventualité d’une ESM/NDE accidentelle ou la certitude finale !

Grâce au génie pédagogique de Douglas, tous les participants à un atelier de Vision du Soi  font au moins une Expérience Présente de la Mort de première main. Et ses effets peuvent s’avérer aussi puissants pour la suite de leur existence que ceux des ESM/NDE.

Seulement voilà, dans les deux cas, comme toujours, il faut vivre l’expérience ; en lire, relire, étudier, … la description ne suffit pas, ne suffira jamais. Il faut, par exemple, avoir l’audace d’insérer son visage dans le tube ou dans le vide de la carte, avoir le courage d’accepter ce que l’on voit, avoir la volonté de valoriser ce que l’on a accepté …

Donc, à bientôt dans un atelier !

 

Cordialement

NB : cet article m’a été inspiré par l’émission Les Racines du Ciel du dimanche 5 mai 2013, consacrée aux expériences de mort imminentes :

Centre d’étude des expériences de mort imminente

La littérature de qualité sur le sujet est abondante ; quelques titres :

  • « La source noire » et « Réapprivoiser la mort » de Patrice Van Eersel
  • « Mourir les yeux ouverts » de Marie de Hennezel
  • « La mort réconciliée » de Bernadette Lamboy
  • « L’art de mourir » de M. de Hennezel et J-Y. Leloup
  • « Naître et mourir » de Michel Fromaget
  • Cicely Saunders, Elizabeth Kübler-Ross, …

Mais, au risque de me répéter, rien ne remplacera les expériences proposées par « Le petit livre de la vie et de la mort » de Douglas Harding ou dans les ateliers de Vision du Soi. A bon entendeur … Salut !

 

by-nc-sa

 

 

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils.
La lecture de « La philosophie éternelle » d’Aldous Huxley m’oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi.
Mon parcours intérieur emprunte d’abord la voie du yoga, puis celle de l’enseignement d’Arnaud Desjardins.
La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d’accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.

Cette entrée a été publiée dans 3 - Vieillir en pleine conscience, Fondamentaux Vieillir en pleine conscience and taguée , , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *