Hommes de parole

Connaissez-vous le site de la fondation Hommes de Parole, créée par Alain Michel, qui propose notamment un astucieux abonnement à une Phrase de la semaine, toujours intéressante, et parfois bien plus que cela ? Sur ce site vous pouvez également consulter ces phrases, chronologiquement ou par auteur.

Alain Michel

Comment serait-il possible de rester indifférent à une structure, aussi humble soit-elle, qui « considère la spiritualité comme étant l’essence même de la vie«  ?

Et comment ne pas souscrire à un de ses objectifs :

« Réunir les extrêmes« 

dans le cadre de mon projet Volte & Espace ?

En effet, comme Douglas Harding et les autres amis qui s’efforcent de transmettre sa méthode de la Vision du Soi (Vision Sans Tête), j’essaye également de réunir les extrêmes que sont le « rien » et le « tout », le « vide » et la « forme », le « non-chose » et « toutes-choses »,  … Avec des mots c’est très difficile d’arriver à exprimer « Cela ». Même les plus grands poètes, les écrivains les plus adroits, les penseurs les plus habiles, … décrivent surtout leur difficulté à tendre vers « Cela ».

A l’aide des expériences d’attention mises au point par Douglas c’est relativement facile de parvenir au cœur de « Cela » dans le cadre d’un atelier.  Ce qui reste plus délicat, c’est de « s’ajouter ce que l’on a trouvé » : cela demande de la patience et de la persévérance, comme à peu près tout le reste. Mais c’est un investissement … très rentable !

En décembre 2000 Alain Michel avait aidé André Chouraqui, déjà évoqué ici sur ce site, à écrire « Mon testament – Le feu de l’alliance » , dans lequel il écrit notamment ceci :

« Nous ne pouvons prétendre à un avenir commun si nous n’inventons pas une identité nouvelle. Le défi est de transcender notre identité de départ pour nous projeter dans une identité nouvelle, plus large. Inventer, c’est fonder, créer. » (p.30)

« Inventer » au sens de « trouver, découvrir« , oui bien sûr, mais surtout pas « transcender » ni « créer », cela n’a jamais fonctionné et ne fonctionnera jamais.  N’essayons pas de « polir la brique pour en faire un miroir » comme le dénonce le zen. Il y a urgence à faire mieux … et beaucoup plus simple !

Cette identité « plus large » existe de toute éternité, il suffit d’en prendre conscience, de la dévoiler et de s’efforcer d’y demeurer. C’est ce que Douglas a nommé la Première Personne, notre véritable « identité de départ », drastiquement et dramatiquement réduite aux dimensions étriquées de la troisième personne. Sa représentation graphique ci-dessous nous montre la seule source de la fraternité et de la paix.

 

Salam & Shalom & La paix (de la Première Personne est avec vous).

[NB : l’article dans lequel est évoqué André Chouraqui propose deux liens, un vers le site qui lui est consacré, l’autre vers ses traductions majeures.]

Cordialement

 

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils.
La lecture de « La philosophie éternelle » d’Aldous Huxley m’oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi.
Mon parcours intérieur emprunte d’abord la voie du yoga, puis celle de l’enseignement d’Arnaud Desjardins.
La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d’accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.

Cette entrée a été publiée dans 4 - Transformation personnelle & sociale, Fondamentaux Transformation personnelle & sociale, Harding Douglas, VOLTE & ESPACE and taguée , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *