Docuclimat, comprendre pour mieux agir !

Quelques articles de volte-espace établissent un lien avec le site global-climat Actualités du changement climatique. (0)

Ce site de grande qualité propose, discrètement, quelques autres liens utiles et notamment :

Docuclimat, comprendre pour mieux agir !

… un « réservoir de documentaires en streaming, articles et ressources sur l’écologie et le réchauffement climatique. »

Vu la richesse de ce site, je me permets de vous présenter deux entrées possibles :

 

Vous pouvez bien évidemment – comme l’immense majorité de nos soi-disant « responsables » –  faire l’autruche et considérer que toutes ces ressources consacrées au dérèglement climatique n’existent pas. Mais, (mal)heureusement elles sont bien là, claires et visibles, sans aucune ambiguïté sur les décisions à prendre et à appliquer pour sauvegarder une possibilité d’avenir vivable …

Chacun de nous a la responsabilité du climat entre ses mains

Comme l’a excellemment posée Jean-Marc Jancovici dans son livre « L’avenir climatique » – déjà ancien : 2002 – , la bonne question n’est plus « Quel temps fait-il ? » mais « Quel temps ferons-nous ? ».

Il serait même possible et souhaitable de la compléter ainsi : quel temps faisons & ferons-nous ?²

 

Cordialement

 

0 –Notamment :

Pour une déclaration de l’état d’urgence écologique mondial – Michel Terestchenko

De la fin d’un monde à la renaissance en 2050 – Yves Cochet

Et aussi l’exposé de mes désaccords avec Alain Chevillat …

Rappel : la Première Personne compte toujours à partir de 0, moyen habile (upaya) de, notamment, transformer les groupes de quatre personnes en groupe de trois … Et également de réduire à néant le concept erroné d’« environnement ». Essayez, vérifiez !

¹ – Même le dernier cité ci-dessus, et tous ceux qui participent à ses activités destructrices du climat. (Ce n’est pas le pire, nous sommes bien d’accord … mais quand un soi-disant spécialiste de la conscience se révèle aussi inconscient, il devient difficile de se taire.)

² – Quel rapport avec la Vision du Soi selon Douglas Harding ? Oh, un rapport total et immédiat : si quasiment rien ne change depuis que les préoccupations écologiques se sont exprimées sur notre bonne vieille Terre – un bon siècle maintenant -, si nous continuons d’avancer vers l’effondrement, c’est que la plus grande majorité d’entre nous continue de  croire possible de vivre séparé de ce qu’ils nomment « environnement ». Cette croyance non viable sera éradiquée par les lois de la Nature, ce que James Lovelock a appelé « La revanche de Gaïa ».

En réalité notre Vraie Nature est d’être non-deux avec tout l’univers, et notamment avec la Terre et son climat. C’est la grande leçon aussi bien de la Philosophie Éternelle que de la … science. Tant qu’il n’y aura plus le moindre doute là-dessus, pas grand chose ne progressera. La clé de l’avenir réside dans la présence à ce « contenant ultime », cette « immensité intérieure », cet espace d’accueil illimité et inconditionnel – si facilement accessibles grâce à la Vision du Soi selon Douglas Harding … et pourtant si négligés … !

Ne croyez pas un traître mot de tout cela, essayez, vérifiez !

 

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 4 - Transformation personnelle & sociale, Fondamentaux Transformation personnelle & sociale and taguée , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *